Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - L’État interdit à la ville de proposer un test aux personnels des écoles et des crèches

L'ÉTAT INTERDIT À LA VILLE DE BÉZIERS DE PROPOSERUN TEST AUX PERSONNELS DES ÉCOLES…

L'ÉTAT INTERDIT À LA VILLE DE BÉZIERS DE PROPOSER

UN TEST AUX PERSONNELS DES ÉCOLES ET DES CRÈCHES

 

Alors que la Ville de Béziers avait proposé, en accord avec un laboratoire d'analyse, à l'ensemble des personnels des crèches et des écoles de passer un test de dépistage au Covid-19, l’État et l'Agence régionale de santé (ARS) se sont opposés à cette initiative du maire de Béziers. Depuis ce matin, les autorités ont bloqué la campagne de dépistage des quelques 800 enseignants et agents des écoles et des crèches de la ville.

Une décision « surréaliste et scandaleuse » à la veille de la rentrée scolaire pour Robert Ménard : « Après nous avoir expliqué en mars que les masques en tissu étaient “inutiles”, voire “néfastes” (!), après avoir dû batailler avec l’État pour mettre en place un couvre-feu, on nous empêche maintenant de rassurer les parents et les enseignants avec des tests. Je m'entretiens avec eux depuis plusieurs jours et je peux vous dire que leur inquiétude est grande. C'est pour cela que j'ai décidé hier de donner la possibilité à tous les instituteurs et à tous les agents qui travaillent dans les écoles et les crèches d'être testés. Pour qu'ils sachent s'ils sont contaminés, pour que tous puissent retourner travailler sans crainte et sans risque pour eux et pour les enfants. Mais non, ce n'est pas possible. On nous répond qu'ils ne sont pas un “public prioritaire”. Ah oui ? Et les responsables politiques qui ont été se faire tester discrètement, ils étaient prioritaires en revanche ? Et quand Anne Hidalgo, maire de Paris, annonce proposer le même dispositif, est-ce qu'on va l'en empêcher ? »

Des explications « incompréhensibles et hypocrites » de la part des autorités sanitaires. « Cette opération était prise en charge à 100 % par la Ville de Béziers. Elle ne coûte pas un centime à la Sécurité Sociale ! Mais on me rétorque que le “testing massif n'est la stratégie adoptée” pour lutter contre le coronavirus », explique Robert Ménard.

« Je crois plutôt qu'on s'entête à trouver des excuses pseudo-scientifiques pour cacher notre incapacité à fournir des tests pour dépister la population. C'est une duperie et ça a été le même sketch pour les masques. Du coup, quand une municipalité trouve les moyens de se débrouiller toute seule, ça ne plaît pas et on l'en empêche ! C'est grave. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.