L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

BEZIERS - Malgré l'interdiction du Conseil d'Etat, Robert Ménard va maintenir une crèche dans sa mairie

Depuis son élection à la tête de la ville de Béziers en 2014, Robert Ménard a installé une crèche dans sa mairie à l'occasion des fêtes de Noël. Une initiative qui n'a pas manqué de faire polémique, tout d'abord avec le Préfet puis devant la juridiction où des opposants avaient porté le débat en vertu du principe de […]
Depuis son élection à la tête de la ville de Béziers en 2014, Robert Ménard a installé une crèche dans sa mairie à l'occasion des fêtes de Noël.
Une initiative qui n'a pas manqué de faire polémique, tout d'abord avec le Préfet puis devant la juridiction où des opposants avaient porté le débat en vertu du principe de laïcité.
 

Le conseil d'Etat interdit les crèches dans un bâtiment public

 
La cour administrative d’appel de Marseille avait annulé en avril 2017 une précédente décision du tribunal administratif de Montpellier, qui avait en première instance validé la décision du maire proche du FN. C’est contre cette décision de la juridiction administrative marseillaise que Robert Ménard s’était pourvu en cassation devant le Conseil d'Etat, qui a rejeté ce pourvoi.
Cette semaine, le Conseil d'Etat a tranché : les crèches sont interdites dans les bâtiments publics sauf si elles présentent «un caractère culturel, artistique ou festif». Il a ainsi mis un terme jeudi à une polémique vieille de trois ans en retoquant définitivement l'initiative du maire de Béziers. 
Dans sa décision, le Conseil d'Etat précise “qu'il convient de tenir compte du contexte dans lequel a lieu l'installation, des conditions particulières de cette installation, de l'existence ou de l'absence d'usages locaux et du lieu de cette installation. Dans les bâtiments publics, sièges d'une collectivité publique ou d'un service public, une crèche de Noël ne peut pas être installée, sauf si des circonstances particulières montrent que cette installation présente un caractère culturel, artistique ou festif”.
 

Robert Ménard persiste et signe

Absolument pas refroidi par cette décision, Robert Ménard annonce qu'il y en aura bien une nouvelle crèche cette année. La quatrième depuis qu'il est arrivé aux affaires.

Nous ferons une cette année avec des thèmes plus provençaux qui mettent en scène des maisons tuilées, des santons bien plus nombreux racontant les métiers d'autrefois, etc. Cela viendra concorder avec les chalets en bois installés à l'extérieur.” indique t-il avec malice.

Une mise en scène sur laquelle l'édile mise pour renforcer le “caractère culturel, artistique ou festif ” imposé par la décision de Justice. 

Et d'ajouter : ” Honnêtement n'y a-t-il pas d'autres priorités que de lutter contre les crèches ?

 

 


Retrouvez toute l'actualité locale en téléchargeant l'appli Herault Tribune sur votre smartphone et tablette

ou sur notre page facebook


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.