Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - Philippe SAUREL arbitre ou maitre du jeu : Il entend bien écrire l'histoire !

Aux côtés de sa colistière Biterroise Isabelle SEGUIER,  Philippe SAUREL  chef de file régional…

Aux côtés de sa colistière Biterroise Isabelle SEGUIER,  Philippe SAUREL  chef de file régional de la liste CITOYENS du MIDI était ce matin à la rencontre des Acteurs Economiques du Grand Biterrois.

Devant une assemblée de professionnels le maire de Montpellier a présenté les grandes lignes d’un programme et de la méthode de gestion qu’il entend mener en dehors des partis politiques.

Philippe SAUREL entend bien écrire l’histoire et déjouer certains  sondages commandés par ceux là même qui pourraient voir un intérêt à le créditer en deçà des 10 % nécessaires à son maintien au second tour.

S’il n’est pas opposé à voir Toulouse devenir capitale régionale, il entend  faire de Montpellier son fer de lance en  MEDITERRANNEE pour un territoire qui ne devra pas être considéré comme un simple collage mais bien comme une fédération de 13 départements.
Une fédération  qui devra perdurer et surmonter les rivalités  politiques afin que TOULOUSE et MONTPELLIER  puissent œuvrer a un avenir commun au delà de la simple élection régionale. 

Une liste  qu’il a voulu initier en dehors des partis avec une juste représentation de citoyens et d’élus locaux de toutes tendances. Une liste qui, selon Philippe SAUREL,  répondrait  à l’attente de 95 % des électeurs qui se situent en dehors de toute attache partisane et qui pourrait ainsi éviter les abstentions ou les votes refuges vers le FN.

A la question posée sur son maintien au second tour la réponse n’est pas évasive : La liste  des CITOYENS du MIDI se maintiendra si tant est quelle soit en capacité de le faire et si le FRONT NATIONAL n’est pas en mesure de l’emporter.

Cet objectif de  10 % des voix au premier tour permettrait au maire de MONTPELLIER d’être le véritable arbitre d’une  élection qui se jouerait alors en quadrangulaire au second tour.

Dans cette hypothèse, et compte tenu du mode de scrutin  il se pourrait alors qu’aucune majorité ne puisse exister si aucune liste ne réunit  plus de 35 % des suffrages. Les futurs conseillers régionaux seraient alors contraints de trouver en leur sein une majorité qui pourrait faire le jeu de celui qui plus que jamais se déclare en dehors des partis.

L’hypothèse  même si elle est loin d’avoir la faveur des analystes politiques est mathématiquement plausible.

Philippe SAUREL en a vu d’autres ! Un an avant les municipales montpelliéraines  il faisait aussi partie des outsiders… de quoi croire encore en sa bonne étoile. 


Rappel du Mode de scrutin..

La loi 99-36 du 19 janvier 1999, modifiée par celle du 11 avril 2003, fixe le mode de scrutin actuel : scrutin de liste, à deux tours, avec représentation proportionnelle  se combinant avec une prime majoritaire

Au premier tour, la liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit un quart des sièges à pourvoir, arrondi à l’entier supérieur (art. 338). Les autres sièges sont répartis selon la règle de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés.

Si aucune liste n’obtient la majorité absolue au premier tour  il est procédé à un second tour. Seules sont autorisées à se présenter les listes ayant obtenu plus de 10% des suffrages exprimés au premier tour. Par ailleurs, entre les deux tours, les listes peuvent être modifiées, notamment pour fusionner avec des listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés. La majorité absolue n’est plus requise.

La liste arrivée alors en tête reçoit un quart des sièges à pourvoir, arrondi à l’entier supérieur (art. 338). La répartition des sièges restant se fait  alors selon la règle de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés. 


20 clichés sont disponibles sur notre page FACEBOOK HERAULT TRIBUNE
 


 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.