Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - Reprise des GALERIES LAFAYETTE : Un partenariat public / privé innovant

Reprise des Galeries Lafayette : Un partenariat public / privé innovant La reprise des…

Reprise des Galeries Lafayette :

Un partenariat public / privé innovant

La reprise des Galeries Lafayette constitue une démarche inédite en France en permettant à Béziers de maintenir une locomotive indispensable à son dynamisme commercial et de faire financer la rénovation d’un bâtiment emblématique de son centre-ville par un acteur privé.

Un temps menacé de fermeture, le magasin des Galeries Lafayette sera finalement maintenu (avec ses 40 emplois) et même intégralement rénové. C’est l’aboutissement d’une opération de reprise mise en place conjointement par la Ville de Béziers, les Galeries Lafayette, le groupe Planet Indigo et Riquet Invest.

Le montage de cette opération, complètement inédit dans le secteur commercial, s’inspire de ce qui se fait déjà depuis plusieurs années dans le secteur hôtelier, où des acteurs privés louent à des collectivités des sites historiques qu’ils rénovent et exploitent à des fins touristiques. Un type de partenariat public/privé qui permet de faire financer par le secteur privé la sauvegarde du patrimoine public.

L’accord signé dans le cadre de la reprise des Galeries Lafayette repose sur un modèle similaire. La Ville de Béziers demeure propriétaire de l’immeuble, mais l’exploitation du magasin et la rénovation du bâtiment sont confiées à des acteurs privés : respectivement Planet Indigo, qui a signé à cette occasion un accord de franchise avec le groupe Galeries Lafayette, et Riquet Invest (filiale de SOCRI REIM), qui – en tant que bailleur du bâtiment – est chargé de coordonner les travaux de mises aux normes (2,5M€, entièrement à la charge des acteurs privés) et d’assurer l’entretien courant du bâtiment.

Une opération avantageuse aussi bien pour les acteurs publics que privés. Pour la Ville de Béziers et ses habitants, non seulement l’opération est blanche sur le plan financier, mais elle permet par ailleurs de maintenir une enseigne essentielle au dynamisme commercial de Béziers et d’assurer la sauvegarde d’un bâtiment haussmannien emblématique du centre-ville.

Pour le groupe Galeries Lafayette, le partenariat permet de pérenniser l’emploi de ses anciens collaborateurs et de maintenir l’enseigne à Béziers, en cédant l’exploitation du magasin à son franchisé, le groupe Planet Indigo.

Quant à Planet Indigo, le nouvel exploitant, et à son bailleur, Riquet Invest, ils réalisent un pari commercial qui peut s’avérer gagnant à terme. Pour rappel, à l’heure actuelle, le magasin des Galeries Lafayette est fortement déficitaire. Depuis 10 ans, il a perdu près de 5 M€ de chiffres d’affaires, et les pertes pour la seule année 2015 s’élèvent à plus d’1 M€. L’exploitant et le bailleur ne dégageront donc aucun bénéfice à court-terme, mais peuvent espérer un retour sur investissement dans les prochaines années avec une reprise de l’activité. 

Pour Nicolas Chambon, Président du groupe SOCRI REIM : « les centres villes ne pourront retrouver leur dynamisme qu'en développant des partenariats publics / privés. C'est aujourd'hui la meilleure sinon la seule façon de conserver pour ces grands magasins leur vocation commerciale d'origine. Avec la reprise des Galeries Lafayette, nous souhaitons montrer que ces locomotives qui ont été créées voici un siècle gardent toute leur raison d'être pour peu que les élus aient la volonté de s'impliquer fortement et que les investisseurs privés croient en l'avenir de la ville. C'est le cas à Beziers. Nous souhaitons que cela le soit aussi ailleurs en France. » 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.