L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

Bonne fin de campagne à tous !

Les périodes électorales sont une respiration démocratique nécessaire entre deux mandatures.  Au niveau municipal, c’est le moment de voir fleurir des propositions. Celui de la présentation des projets ou  des programmes de gestion communale. Si dans de nombreuses communes les échanges sont sereins, dans d'autres la passion militante dépasse les limites du civisme et la mauvaise foi […]

Les périodes électorales sont une respiration démocratique nécessaire entre deux mandatures. 

Au niveau municipal, c’est le moment de voir fleurir des propositions. Celui de la présentation des projets ou  des programmes de gestion communale.
Si dans de nombreuses communes les échanges sont sereins, dans d'autres la passion militante dépasse les limites du civisme et la mauvaise foi prend parfois le pas sur le débat d'idées.

Chaque campagne a son lot de polémiques, ses coups bas, ses petites phrases assassines et ses boules puantes !
Les querelles ancestrales, les animosités viscérales ou les inimitiés politiques viennent souvent à bout de toute forme de raison.
Ces élections municipales n'ont pas échapppé pas à la règle avec quelques communes plus ” dissipées ” que d'autres où les blessures d'amour propre occasionnées par la bataille électorale auront du mal à cicatriser.

L'effet internet offre une nouvelle palette  aux campagnes électorales qui  se déclinent désormais sur les réseaux sociaux offrant ainsi aux électeurs et aux candidats l'opportunité d'entrer en contact avec un nombre toujours plus large de concitoyens qu'ils n'auraient jamais pu aborder sur un marché ou dans une réunion publique.

De nombreuses listes ont compris  l'importance d'une présence active et interactive sur la toile. On ne pourra cependant pas dire que le débat fut  aussiconstructif qu'il aurait pu l'être !
Les débats et les réactions aux articles sont souvent  cannibalisées par des électeurs déjà conquis laissant des commentaires qui se limitent à des encouragements appuyés en direction de leur poulain. Encouragements  aussitôt contredits par les militants qui leurs sont opposés avant que le débat  ne prenne fin sur un échange d'amabilité à fleurets a peine mouchetés par une modération devenue nécessaire. 

Le niveau n'a pas semblé être à la hauteur de l'opportunité réelle qu'offre ce nouveau vecteur de communication à la disposition de la libre expression.
A l'économie des formules de politesse ont aura également soustrait le verbe et la forme … Dommage ! 

Il n'est nul besoin pour Hérault Tribune de stigmatiser une municipalité, un parti ou une équipe. Le climat de tension est perceptible et chacun d'entre vous en aura fait le constat . 

Hérault Tribune aura été à la disposition de tous les partis, de tous les candidats et de toutes les municipalités qui l'ont souhaité pour présenter librement leurs propositions.

Chaque citoyen aura eu l'occasion de s'exprimer librement aussi souvent qu'il l'aura souhaité  au travers des réactions aux articles et de notre rubrique de libre expression.

En cette fin de campagne de premier tour, afin de préserver la sérénité des débats tout en conservant un équilibre strict entre les candidats, l'accès aux articles politiques et la rubrique libre expression  sera réservé aux seuls candidats à raison d'un article par  jour et par liste .

Hérault Tribune s’abstiendra de diffuser tout communiqué  politique a partir de vendredi soir minuit.

Dimanche soir les résultats seront publiés sur notre site au fur et à mesure de leur communication officielle.
Pour Agde une publication sera effectuée bureau  par bureau . 

Bonne fin de campagne à tous. 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.