Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

CAP D'AGDE / GRAU D'AGDE - Le retour des plaisirs de la plage en mode dynamique

 Depuis ce week-end et sous certaines conditions, surfeurs, baigneurs, marcheurs et plaisanciers ont repris…

 

Depuis ce week-end et sous certaines conditions, surfeurs, baigneurs, marcheurs et plaisanciers ont repris goût au plaisir de la plage. Ce retour sur le sable, après deux mois d'interdiction, se fait en mode dynamique, condition sine qua non à ces réouvertures au public.

La plage en mode dynamique

Ce concept au drôle de nom de “plage dynamique” ( #SwimandGo, #SurfandGo en anglais) a été emprunté à l'Australie où au Portugal, notamment en raison de la pratique répandue du surf dans ces pays. C'est d'ailleurs la Fédération française de surf qui a importé ce concept en France. Le principe ? La plage doit être fréquentée d'une façon “dynamique”. C'est-à-dire que les usagers doivent y marcher, y courir ou y glisser selon les pratiques mais jamais n'y stationner. Vous l'aurez compris donc, planche à voile, bodyboard, kitesurf, jogging, surf seront autorisés. 

Sur ces étendues de sables, les rassemblements en tout genre (pique-niques, apéritifs entre amis) restent interdits au moins jusqu'au 2 juin, tout comme le fait de lézarder pendant des heures sur une serviette ou faire des châteaux de sable avec ses enfants.

 

Des agents de prévention patrouillent sur la plage

Sur la commune d'Agde et ses 14 km de plage, une trentaine d'agents sont déployés afin de rappeler les bonnes pratiques. Comme pour toute infraction, toute personne qui ne respecterait pas les consignes données par les autorités pourra être verbalisée. Le montant de l'amende s'élèvera à 135 euros.

Même si sur ces deux premiers jours, les usagers de la plage adoptent la bonne attitude, le dispositif mis en place par la municipalité restera en place jusqu'au 2 juin. Les forces de l'ordre redoutent notamment, avec le jeudi de l'Ascension et le lundi de Pentecôte, l'arrivée en nombre de touristes. Des renforts pourraient être déployés pour l'occasion, pour sécuriser et contrôler ces plages. Dans l'Hérault, des policiers municipaux, mais aussi des “ambassadeurs des plages” circulent depuis samedi matin. L'hélicoptère de la gendarmerie ainsi que les drône de la police nationale survoleront l'ensemble des plages chaque semaine pour prendre des clichés et surveiller “la manière dont la plage est occupée“, a prévenu le Préfet Jacques Witkowski.

 

Sur le même sujet :

LITTORAL – Quel est ce concept de plage dynamique qui pourrait être en vigueur cet été ?

AGDE – Comment va s'organiser la distribution de masques ce mardi ?

HERAULT – La liste des plages autorisées à rouvrir sous format “dynamique” à compter de ce samedi

LE CAP D'AGDE – Quel avenir pour les concessions de plage ? Le point par établissement

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.