CASTELNAU-LE-LEZ - La Ville accompagne la digitalisation de ses entreprises

Alors que le second confinement et la fermeture des commerces dits non-essentiels engendrent de terribles difficultés économiques pour les commerces castelnauviens, le maire de Castelnau-le-Lez, Frédéric Lafforgue, met à leur disposition des aidants numériques pour leur permettre d’intégrer la plate-forme régionale dansmazone.laregion.fr. Le dispositif s’adresse également aux TPE installées dans la ville.

Le maire Frédéric Lafforgue se veut direct : « Je veux dire aux Castelnauviens que la Ville de Castelnau-le-Lez se mobilise pour ses entreprises. Je considère que cette crise peut être vue comme une opportunité de passer au numérique. Il y a trois ans, quand je suis devenu maire, j’ai fait le pari de mettre l’accent sur le digital en positionnant Castelnau comme ville numérique. On a évité la fracture numérique envers les plus jeunes et les seniors, et au sein de la collectivité aussi, nous progressons dans cette voie. En cette période de crise, nous voulons permettre aux commerçants et TPE castelnauviens de bénéficier de l’accompagnement d’aidants numériques. Les commerçants et TPE manquent de temps, d’argent et de compétences pour passer au digital. C’est pourquoi nous avons sollicité l’association Code4 pour leur assurer la présence d’aidants numériques. La transformation numérique va aider nos entreprises à être plus compétitives, même après la crise.»  Son ambition est que tous les commerçants castelnauviens figurent sur le Net à terme.

Conversion au phygital

Gérard Sigaud, premier adjoint délégué au Numérique, assure que les commerçants doivent apprendre à travailler différemment en alliant physique et digital. C’est ce que l’on appelle le phygital. « Le phénomène du e-commerce est une réalité en France : 40 millions de Français achètent sur Internet et il y a 182 000 sites marchands en France. L’offre de e-commerce est très supérieure à celle des magasins. De nouveaux modèles économiques se développent. L’achat sur Internet simplifie la vie à tout moment. Les spécialistes du phygital parlent du moment 0, la pulsion d’achat. Il ne faut pas le rater. La qualité et l’attractivité du site Web sont primordiaux dans huit cas sur dix. Le magasin n’est pas mort pour autant, mais il doit se réinventer en se mettant aussi au digital. Les commerçants doivent faire un travail d’animation en diffusant régulièrement des histoires sur les produits, et passer autant de temps à l’aménagement de leur magasin qu’à l’animation de leur vitrine digitale. »

Des statistiques étonnantes

Thierry Dewintre, adjoint au maire délégué aux Finances et aux commerces de proximité, livre une statistique étonnante : « A Castelnau, nous estimons que sur nos 3 000 commerçants et entreprises, seulement 5 % sont sur une plateforme de e-commerce. La numérisation représente un gisement d’activité et d’emplois. Au-delà d’un simple courrier envoyé à tous les commerçants et toutes les entreprises de Castelnau, nous avons décidé de téléphoner à tous les commerçants pour les inciter à se joindre à l’action dansmazone.laregion.fr, grâce à l’accompagnement au numérique par Code4. Nous pensons que 1 500 à 2 000 entreprises seront intéressées.  ».

10 à 25 heures d’accompagnement

Présidée par Morgan Druesne, l’association Code4 est une émanation d’Epitech. Faisant la promotion du numérique, elle a déjà travaillé depuis deux ans auprès des seniors et des jeunes de Castelnau, et a été cette fois sollicitée par la mairie pour apporter son aide aux commerçants. Code4 propose aux commerçants 10 à 25 heures d’accompagnement à la digitalisation, en fonction de leurs besoins.

Un gain pour les entreprises

André Deljarry, président de la CCI de l’Hérault, estime le gain à terme pour les commerçants et entreprises à 5 à 10 % de chiffre d’affaires additionnel, voire 15 % pour les plus actifs et performants sur la Toile. « Car la plate-forme de la Région, dansmazone.laregion.fr, qui valorise les produits d’Occitanie et les commerces de proximité va se pérenniser. Voilà pourquoi je n’incite pas les communes à développer leur propre plate-forme : mieux vaut s’inscrire dans celles de la Région et de la Métropole (jesoutiensmescommercants.montpellier.fr), qui ont une vraie force de frappe. Au-delà des plates-formes de click and collect, la CCI incite les commerçants à référencer tous les produits de leur catalogue, leurs prix, leur stock, leurs opérations commerciales, le mode de livraison, pour que ce soit efficace. Avec une livraison par la poste et le réseau de Cdiscount. » Selon André Deljarry, le numérique est un vrai gisement économique qui peut bénéficier à tout le département de l’Hérault.

Créer les métiers de demain

Frédéric Lafforgue renchérit : « 85 % des métiers de demain n’existent pas actuellement. Il faut anticiper de manière collective le virage vers les métiers de demain. Nous mettons toute notre énergie pour amortir la crise et permettre à nos commerces et TPE de rebondir. Je ne suis pas inquiet, nous avons tous cette capacité de rebondir. On évitera la casse grâce à cette mise au numérique ».


UNE PLATEFORME D’OFFRE À DISTANCE

La Ville de Castelnau-le-Lez propose un dispositif total prenant en charge l’accompagnement digital des commerçants pour leur permettre de proposer leurs produits, quels que soient les épisodes sanitaires à venir et pour que les habitants puissent disposer d’une offre locale permanente de click and collect.

Elle s’est associée, dans ce sens, à la CCI via la plateforme de la Région «dans ma zone». Trois options sont proposées aux entreprises et elles sont libres de choisir celle qui leur convient le mieux :
– un simple référencement en se rapprochant de la CCI de l’Hérault et la plateforme est alimentée via des données recueillies par la CCI,
– compléter le référencement par une vitrine avec des produits. Le commerçant doit alimenter la vitrine et saisir des informations. Cette option est également gratuite,
– obtenir un référencement, une vitrine et une adhésion à une market place gratuite le 1er mois (système de livraison et/ou de click and collect). La market place est au choix du commerçant parmi plusieurs possibilités référencées par la Région et nécessite pour celui-ci une mise en ligne plus importante.

ACCOMPAGNER LA NUMERISATION DES COMMERÇANTS

Pour les commerçants, qui choisiront les options 2 et 3, la Ville de Castelnau-le-Lez financera un accompagnement d’appropriation des outils numériques. La Ville a choisi pour cette mise en oeuvre l’association Code4. Chaque commerçant peut bénéficier d’un forfait de 10 heures ou de 25 heures sur :
– l’aide à la transition numérique pour les entreprises de la ville,
– l’aide à la digitalisation des supports de vente de produits ainsi qu’au suivi des stocks et la gestion de fichier clients,
– le conseil lié à la communication interne et externe ainsi qu’aux méthodes de télétravail.


Dans ma zone, la plateforme régionale pour les commerçants

Depuis le 4 novembre, tous les fabricants, artisans et commerçants de la région peuvent s’inscrire gratuitement sur la plateforme afin de bénéficier de cette vitrine numérique, simple d’usage pour les commerçants. Ils sont déjà près de 2500 à s’être inscrits sur la plateforme, pour 7200 produits référencés. Les catégories de produits sont multiples : livres/BD/magazines, jeux/ jouets, artisanat d’art, santé/beauté/bien-être, mode/accessoires, maison/déco/bricolage, nouvelles technologies/transition énergétique, industries/services.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.