Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

CHERES ORDURES !

La dernière séance du conseil communautaire de l’agglomération Hérault Méditerranée a vu son président, Gilles D’Ettore, proposer au vote des élus l’augmentation de 7% (6,9% exactement) du taux de la taxe des ordures ménagères (TEOM). Cette nouvelle hausse fait suite à celle de presque 4% en 2009. De cette façon, les diminutions de 7%, puis […]

La dernière séance du conseil communautaire de l’agglomération Hérault Méditerranée a vu son président, Gilles D’Ettore,

proposer au vote des élus l’augmentation de 7%

(6,9% exactement)

du taux de la taxe des ordures ménagères (TEOM).

Cette nouvelle hausse fait suite à celle de presque 4% en 2009.
De cette façon, les diminutions de 7%, puis de 3%, décidées en 2007 et 2008 sont annihilées. Celles-ci avaient été obtenues en conséquence de la baisse du tonnage des ordures ménagères (de l’ordre de 10000 tonnes en moins), suite à la mise en place du tri sélectif. La logique avait donc prévalu pour ces décisions-là.

A ce jour, aucune donnée nouvelle, aucun nouveau service n’est de taille à justifier un tel prélèvement supplémentaire. Certes celui-ci pourrait paraître anodin, mais il s’ajoute à la longue liste des nouvelles ponctions dont les contribuables sont les victimes !

Henri COUQUET, conseiller municipal, « Agde Pays d’Agde ».

PS : Bien évidemment, le titre de ce court article, « Chères ordures », concerne les ordures ménagères. A sa lecture, si certains y ont attribué une signification personnelle, ils ne le doivent qu’à leur propre interprétation !

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.