Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Communique de l'AS BESSAN TAMBOURIN

  Mesdames, Messieurs, Nous, dirigeants, joueuses et joueurs voulons, par cette lettre, tirer la…

 

Mesdames, Messieurs,

Nous, dirigeants, joueuses et joueurs voulons, par cette lettre, tirer la sonnette d’alarme.

Notre club va fêter ses 105 ans d’existence. Le jeu de « Tambourin » fait partie des traditions et patrimoine Bessanais. Ce sport national et international connaît un plein essor au vu du nombre de licenciés croissant chaque année. Notre club, affilié à la fédération française de jeu de balle au tambourin, profite, lui aussi, de cet engouement (une vingtaine de licenciés en 2000, une soixantaine aujourd’hui).

Nous voulions attirer votre attention sur le fait que depuis quatre ans que la nouvelle équipe dirigeante est à la tête du club, nous avons contacté, maintes fois par courrier et rendez vous, la municipalité sur les problèmes que nous rencontrons :

le local, vestiaire

 

pas de WC : les équipes que nous recevons lors du championnat sont obligées de satisfaire leurs besoins naturels dans les fossés ou arbustes qui entourent le terrain (très gênant pour les équipes féminines).

pas de lavabo ni douche : les matchs durent parfois deux heures en été

les fenêtres du local n’ont pas de vitres : le championnat de jeunes se déroule d’octobre à juin.

En hiver, les enfants prennent leur collation d’après match avec doudounes, bonnets et gants vu qu’il n’existe ni chauffage, ni isolation.

Ce même local a été aussi l’objet de deux cambriolages : vols de boissons, maillots enfants et adultes, sacs de sport…De plus, nous sommes dans l’obligation de le partager avec le collège qui entrepose son matériel d’éducation physique ce qui pose certains désagréments.

Le terrain

Absence partielle de clôtures (3/4 du terrain) : celle restante étant vétuste et dangereuse laisse libre cours à la circulation des vélos, motos et voitures (déjà vu lors d’un match l’intrusion d’un scooter sur l’aire de jeu). Le terrain est donc devenu un lieu de loisirs et de pique niques (tessons de bouteilles, cannettes de soda, cartons de pizza…) ce qui rend dangereux la pratique de notre sport.

Par le passé, il a même servit d’aire d’accueil durant deux étés aux gens du voyage, de dépôts d’ordures lors de la grève du Sictom d’Agde, nous obligeant à jouer tous nos matchs à l’extérieur.

QUE FAUT-IL FAIRE POUR SE FAIRE ENTENDRE ?

LE CLUB EST-IL VOUE A DISPARAITRE ?

En espérant que certains d’entre vous, auront conscience de nos difficultés passées et à venir.

Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, nos salutations distinguées.

              Le club AS Bessan Tambourin

PS : suite au dernier cambriolage (constaté le Samedi 04 décembre) nous avons rencontré un élu et posé les questions suivantes :

– Question :comptez vous faire des aménagements pour le club ?

– Réponse : dixit « nous n’avons pas d’argent à mettre au tambourin »

– Question : vous voulez que le club disparaisse ?

– Réponse : dixit « sans aucun problème »

Courrier envoyé à tous les présidents d’association, aux élus, aux journaux locaux , à la fédération de Tambourin, au Comité Départemental de Tambourin et à la Ligue Languedoc Roussillon.

Si vous souhaitez réagir ou nous soutenir contacter le 06 17 81 34 87 ou par mail pueyo.isabel@orange .fr

AS BESSAN TAMBOURIN
Chez Mme Mouls isabel
80 bd de la fraternité prolongé
34550 BESSAN             Le 3 janvier 2011


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.