Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Communiqué du comité intercommunal de défense contre
« l'éolien industriel en mer à l' ouest de l' Hérault »

Nous tenons à remercier, sincèrement, les habitants des six Communes directement concernées : Agde, Vias, Portiragnes, Sérignan, Valras et Vendres, ainsi que les élus et les associations du départment de l’ Hérault qui ont soutenu notre mouvement citoyen. L’engagement massif des 2600 pétitionnaires démontre que les populations locales s’intéressent aux projets qu’on veut leur imposer […]

Nous tenons à remercier, sincèrement, les habitants des six Communes directement concernées : Agde, Vias, Portiragnes, Sérignan, Valras et Vendres, ainsi que les élus et les associations du départment de l’ Hérault qui ont soutenu notre mouvement citoyen.

L’engagement massif des 2600 pétitionnaires démontre que les populations locales s’intéressent aux projets qu’on veut leur imposer ! Le mérite de cette mobilisation résulte de la prise de conscience collective d’un véritable marché de dupes dans lequel les autochtones, en terme d’enjeu, ont tout à perdre. Preuve, s’il le fallait, de la pertinence de la France d’en bas.

Restons néanmoins vigilants, car une bataille gagnée n’est pas forcément la victoire définitive ! En boutant hors de notre littoral les « marchands d’illusions » nous épargnons ce qui subsiste de la qualité et la beauté de l’environnement légué par nos anciens.

Cependant soyons clairs : chacun doit agir au quotidien, soucieux de l’avenir de notre planète, dans le sens du développement durable. En l’occurrence, celui des énergies inépuisables : solaire, terrestre, végétale, hydraulique, éolienne, ….

Pour s’engager dans cette orientation, nous ne devons compter que sur nous-mêmes ! Parce que depuis les deux chocs pétroliers des années 70, c’était la politique énergétique dans laquelle devait s’engager la France. Force est de constater au regard d’évènements récents, que ce n’était que rhétorique. Le politique n’a rien entrepris pour nous défaire de la longue et coûteuse dépendance pétrolifère.

Désormais la ‘’multinationale” décide des stratégies à l’abri de sa complexe structuration financière et du maquis des marchés qui la gavent. Dans quel but ?
D’engranger des profits, à l’affût de nouveaux marchés, au nom d’une seule et implacable loi. Celle-là même qui induit, par politique interposé, une contrepartie délectable : chômage, indignité, mépris, nuisances, pollutions, impôts, taxes, surtaxes (rien que du bonheur, quoi !) ….

Chacun sait ce que coûte la rentabilité à la ressource humaine et notamment aux services publics indispensables aux plus démunis …

Mais le 29 mai un nouvel élan est né, celui des forces citoyennes qui veulent redonner son sens originel à la démocratie, c’est-à-dire le pouvoir au ‘’terrain”. Les populations locales savent que dorénavant elles peuvent choisir et ne plus subir la loi de l’économie particulière au détriment de l’intérêt général.
Voilà le fondement du combat citoyen auquel nous pouvons faire confiance !

Merci et bravo pour cette bataille gagnée grâce à votre mobilisation.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.