Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Communiqué du Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs de l’Hérault

 Le mandat du Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs de l’Hérault lors de l’audience…

 

Le mandat du Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs de l’Hérault lors de l’audience le 13 décembre 2017 en Préfecture à Montpellier était clair : que le Préfet fasse respecter la Loi de 1905 par les élus de la République dans l'Hérault et à Montpellier, à Vias et à Béziers, notamment.

La réponse du directeur de cabinet du Préfet affirmant à la délégation que la loi du 9 décembre 1905 est une loi de ” nuances ” dont l’application devrait être « équilibrée » , ne saurait être considérée comme une réponse appropriée ni acceptable .

Certes la Loi de 1905 assure la neutralité du service public et des agents du service public, mais faut-il rappeler qu'au titre de l'article 2 ” La République ne reconnait aucun culte ” ?
Au nom de la tradition faudrait-il accepter que la prise en compte de prétendues particularités locales prime sur un principe républicain et une disposition législative censés s’appliquer sur tout le territoire national ?

Cela reviendrait à légitimer par avance la transgression de la loi.

Rappelons que la loi de 1905, comme toutes les lois en tant que telles, ne peut qu’être respectée ou violée, ni un peu, ni beaucoup, mais absolument.

Cela reviendrait notamment à donner raison au maire de Béziers au moment même où le Tribunal Administratif le condamne pour ne pas l’avoir respectée !
En effet lundi 18 décembre 2017, le Tribunal Administratif de Montpellier ne vient-il pas de mettre en demeure M. Robert MENARD de retirer sa crèche de l'Hôtel de ville de Béziers ?

Si nous pouvons nous féliciter que le Préfet ait saisi la juridiction administrative sur la légalité de la crèche de Béziers (déféré préfectoral), la réponse que nous a fait son directeur de cabinet, nous rappelle que nous le devons à la ténacité des Laïques depuis plusieurs années qui n'acceptent pas qu'une crèche christique puisse être installée dans un Hôtel de ville.

La décision du TA précitée nous renforce dans le combat pour que la Loi de Séparation soit appliquée partout et s'impose à tous les élus notamment pour les fêtes de St Roch à Montpellier et pour les cérémonies du 11 novembre à Vias .
Pour le Groupe Victor Hugo, le Préfet -n’en déplaise à son directeur de cabinet- a le pouvoir et le devoir de faire appliquer la loi de 1905 de façon stricte, car il faut mettre un coup d'arrêt aux violations de la laïcité qui se multiplient .

Ainsi par exemple, le Groupe Victor Hugo n'accepte toujours pas l'attribution par le Conseil Municipal de Sète de l'ancien collège Victor Hugo à l'enseignement catholique ! Pour nous, c'est une véritable forfaiture.

Aucune subvention ni privilège à l'enseignement catholique ! Abrogation de la loi Debré

La défense de la Loi du 9 décembre 1905 est le ciment de l'unité du Mouvement Laïque .

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.