Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

CONSTRUIRE SA MAISON EN AGDE par Florence DENESTEBE et Henri COUQUET

  Depuis des années déjà, nombre d’agathois, ainsi que des jeunes actifs dans notre…

 

Depuis des années déjà, nombre d’agathois, ainsi que des jeunes actifs dans notre commune, rencontrent de grandes difficultés pour accéder à la propriété en Agde. L’évolution des prix des terrains en est la cause. Ainsi, nous assistons impuissants à une hémorragie des forces vives de notre cité, allant établir leurs foyers sous d’autres cieux. Triste constat!

Nous pensons tous deux qu’il est grand temps de réagir véritablement. Nous pensons aussi qu’un des rôles de la collectivité publique est de tenter de contrecarrer cette conséquence indésirable du marché foncier et de l’attrait de notre commune à l’extérieur.
Tous deux conseillers indépendants, convaincus qu’il faut savoir se dégager des clivages politiciens quand il s’agit de l’intérêt de notre commune et de nos concitoyens, convaincus aussi qu’il faut répondre à leur attente de « politique autrement », nous avons travaillé sur la conception d’un projet de lotissement communal.

Il s’agit de proposer une solution possible et réalisable rapidement.

La ville d’Agde possède des terrains à l’entrée de Rochelongue (récemment défrichés). Par décision municipale du mois de juillet, celle-ci a modifié le POS (plan d’occupation des sols) réglant les autorisations d’urbanisme sur ces terrains.

Elle a supprimé leur réservation pour des équipements publics, modifié son COS (coefficient d’occupation des sols), le multipliant par plus de trois pour le porter à 0,5. Ainsi, sur 1,5 hectares, sont possibles la construction de 7500 m2 habitables (plus tout le SHOB), en R+2 (deux étages sur rez de chaussée, comme aux Cayrets).
La mairie a prévu de vendre ces terrains à un promoteur pour y réaliser un hôtel « haut de gamme ». Notons que cela peut s’avérer au bout du compte n’être qu’une résidence hôtelière de plus, puisque les labels et autres étoiles ne sont obtenus qu’après construction, et pas au moment de l’obtention du permis de construire.
Est-il bien raisonnable de passer ainsi à côté de la réalisation d’une nouvelle entrée de station bien intégrée, au bout d’un chemin de Rochelongue que nous souhaitons élargi, en y posant de nouveaux immeubles hôteliers ?

C’est aussi pourquoi nous proposons un lotissement communal de 27 parcelles dont vous trouverez une description plus précise ci-dessous et qui permettrait aux agathois de se loger dans une maison individuelle se situant fourchette de prix raisonnable  aux alentours de 150 000 € .
Cette alternative simple est réalisable rapidement. Elle apporterait un début de solution aux difficultés d’accession à la propriété en terre agathoise.
Elle aurait aussi le mérite de permettre à la ville d’Agde de réaliser un bénéfice de + 500 000 € au bas mot par rapport à l’investissement initial ( y compris le prix d’acquisition des terrains par la Ville )  puisque les terrains furent achetés au FNAFU à 35 € le m2 en 2005, les travaux de viabilité ainsi que des espaces verts conséquents n’atteignant pas le million d’euros.
Ainsi une vente des lots à 150 € le m2 devient possible, pour des terrains viabilisés de 400 à 718 m2. Au passage, nous pouvons observer que cela n’affecterait en rien le marché immobilier local, puisque les acheteurs potentiels étaient contraints à s’expatrier jusque là.

Quoiqu’il en soit, face à l’ampleur de cette difficulté chez nos concitoyens, nous allons demander officiellement que cette proposition soit débattue lors du prochain conseil municipal.
Bien entendu, nous sommes conscients que ce projet peut être amendé, reconsidéré ou redécoupé, mais il a au moins le mérite d’exister … et d’être réaliste.

Indépendamment à ces avantages viendront s’ajouter ceux inhérents à l’ouverture immédiate de 27 chantiers aux entreprises et artisans locaux ( maçons, électriciens, plombiers, menuisiers, peintres,facadiers ) plutôt qu’une seule grande entreprise de BTP qui n’aura pas forcément d’implantation locale.
Pour le mail de Rochelongue et ses commerces, c’est une population sédentaire supplémentaire qui viendrait étoffer le tissu économique. Pour Agde c’est également l’assurance de ne plus voir s’expatrier les jeunes ménages consommateurs travaillant sur notre commune.

Nous avons bien conscience aussi que cette proposition ne résoudra pas d’un coup l’ensemble de la question du logement. Peut-être, mais cela serait tout de même un bon début !

Florence DENESTEBE et Henri COUQUET

Conseillers Municipaux indépendants de la Ville d’Agde

Contact Florence DENESTEBE : Cliquez ici

Contact  Henri COUQUET : Cliquez ici


Ci dessous les plan de situation, et pré-projets que nous souhaitons soumettre à l’appréciation et à l’amendement du prochain Conseil Municipal de la Ville d’Agde.
 Cliquez sur les plans pour les agrandir


PLAN DE SITUATION

Plan1

PLAN DE SITUATION – REFERENCE CADASTRALE

PLAN FLORENCE HENRI MAPS

PLAN DE CIRCULATION et PARCELLAIRES
DU PROJET DE LOTISSEMENT COMMUNAL

PLAN FLORENCE HENRI
DONNEES ÉCONOMIQUES DU PROJET
PROJET DONNEES FINANCIERES
  RELEVE DU PRIX d’ACQUISITION des parcelles MS 60 ET MR 64 
par la Ville d’Agde en 2005
FNAFU

DELIBERATION d’ACQUISITION des parcelles en date du 16 Juin 2005

DELEB 2005
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.