De jeunes Agathois dans les Rencontres avec Le club CAPECHECS.

De jeunes Agathois dans les Rencontres avec Le club CAPECHECS. Offrir l’opportunité à de…

De jeunes Agathois dans les Rencontres avec Le club CAPECHECS.
Offrir l’opportunité à de nouveaux publics de découvrir le jeu d’échecs a été l’objec9f des Rencontres du Cap, dès leur origine. Il y a à peine un an, une nouvelle étape a été franchie avec la créa9on du club CAPECHECS, qui fait la part belle aux jeunes.
 
CeIe semaine, pas moins de 6 jeunes du Club CAPECHECS découvrent la compé99on échiquéenne à l’occasion du Rapide du Cap. Une façon de se lancer sans pour autant consacrer toute la journée au noble jeu, même s’il faut bien avouer qu’après les rondes, les jeunes ne disent pas non à quelques par9es supplémentaires ! Le Grand-Maître Eric Prié profite de cet enthousiasme pour improviser simultanées, analyses de par9es… au gré de son imagination.
 
Ce jeudi, le choix s’est porté sur une partie à l’aveugle, où le champion a affronté tous les enfants les uns après les autres, à la cadence de 5 minutes par joueur. Thibault a eu le privilège de vivre la même expérience contre le Grand-Maître Bachar Kouatly la veille, au Salon Nautique. Il se dévoue donc spontanément pour déplacer les pièces et ac9onner la pendule à la place d’Eric qui, dos tourné au jeu, débite les coups à toute allure.
 
Enseigner grâce aux échecs.
 
Delphine souligne l’esprit de solidarité qui anime les jeunes : « Hier, ils étaient contents car, à eux tous, ils ont marqué quatre points. Aujourd’hui, seulement 2, alors ils se soutiennent. CeIe enseignante d’Agde a découvert le jeu en par9cipant ac9vement, depuis plusieurs années, à sa mise en place à l’école primaire où elle travaille. Avec son collègue Vincent, elle a décidé de s’investir encore davantage et de prendre part à l’aventure CAPECHECS. Les jeunes qu’ils accompagnent aujourd’hui, sont ceux qu’ils ont formés les années précédentes. Tous au collège désormais, sauf la petite Maëlle qui accompagne son frère et se définit comme une « future joueuse », leurs anciens élèves ne peuvent plus suivre l’ac9vité échecs à l’école. Heureusement pour eux, il reste le club CAPECHECS, et le projet de développer le jeu dans les collèges de la ville.
 
Le jeu d’échecs vers le public.
Robert Textoris, fondateur de l’association, profite des Rencontres pour faire le point sur les besoins du Club, tout en réfléchissant déjà à l’avenir : « un de nos projets est d’accueillir un des prochains championnats de France jeunes, en tant que club support. Nous voudrions également promouvoir le jeu partout où il y a du public, pour qu’il soit également présent hors des clubs.

Pourquoi pas en proposant des anima9ons dans les enseignes de grande distribution! Dans le même objectif, il nous 9ent à cœur de trouver un lieu où tout le monde pourrait jouer. Un café de la ville d’Agde ou du Cap, par exemple. Il est important que les 64 cases touchent aussi ceux qui ne veulent pas jouer en club. Enfin, nous réfléchissons aux compétitions fédérales que nous allons rejoindre prochainement. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.