Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Décès à 53 ans du préfet Jean-Christophe Parisot de Bayard

Jean-Christophe Parisot de Bayard, né en 1967, préfet délégué à l'exclusion, est décédé hier soir, vient d'annoncer sa famille. Atteint de myopathie, il avait consacré sa vie à l'inclusion des personnes handicapées notamment.

La rédaction, qui avait eu l’honneur de le rencontrer lors de ses opérations en faveur de l’inclusion des jeunes handicapés, ainsi que la direction de l’Hérault Juridique & Economique, adressent leurs plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux personnes qui avaient été amenées à travailler avec Jean-Christophe Parisot de Bayard.

Marié, père de 4 enfants, Jean-Christophe Parisot de Bayard était atteint de myopathie. Homme engagé spirituellement et socialement, il avait été à l’initiative de mouvements citoyens favorables à la participation des personnes en situation de handicap à la vie démocratique française.

Étudiant à l’Institut d’études politiques de Paris, il avait fondé la Ligue nationale des étudiants handicapés en 1989, rédigé le premier livre blanc en faveur des étudiants handicapés et été le porte-parole des étudiants handicapés au ministère de l’Éducation nationale.

Auteur du Manifeste des citoyens handicapés, il avait initié, en 1992, le Trophée de l’intégration. Devenu docteur en science politique en 1995, il avait rédigé en 1997 avec Jacques Vidart (maire PS d’Evry) un rapport sur le financement local de la demande sociale.

Fondateur et président du Collectif des démocrates handicapés, créé le 9 décembre 2000 à l’Assemblée nationale pour « rendre à la démocratie les éternels oubliés », il s’était déclaré candidat aux élections présidentielles de 2002 et de 2007, mais n’avait pas obtenu les parrainages nécessaires, malgré la force de son leitmotiv :  « Loi handicap, une chance pour la France ».

parisot
Jean-Christophe Parisot de Bayard.

Délégué ministériel à l’Emploi et à l’Intégration des personnes handicapées, il avait contribué à favoriser le recrutement de personnes handicapées au sein de l’Éducation nationale, facilitant ainsi leur intégration. Il avait émis de nombreuses recommandations, auprès des gouvernements successifs, afin de faciliter l’accès à l’enseignement supérieur des personnes handicapées. Il était aussi à l’initiative du dispositif Aide-Handicap-École.

Nommé sous-préfet de Cahors et secrétaire général de la préfecture du Lot le 2 septembre 2008, le 28 octobre 2010, il avait été promu sous-préfet hors cadre puis avait été nommé le 15 février 2012 préfet en mission de service public sur le thème de l’exclusion, devenant le premier préfet handicapé de France.

Il avait contribué à la mise en œuvre du plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale.

Jean-Christophe Parisot de Bayard avait été fait Chevalier de l’Ordre national du Mérite  puis chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur. Le 29 septembre 2014, Jean-Christophe Parisot de Bayard, administrateur civil hors classe, avait été titularisé en qualité de préfet.

En janvier 2016, il avait été nommé président du Comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme de l’Hérault. En janvier 2020, il avait publié Le Manifeste des humains fragiles il alertait les lecteurs sur la situation des oubliés de la République. Également romancier, il avait publié en 2009 Ce mystérieux Monsieur Chopin ; en 2010 Le Rêve nubien et en 2014 Louis XVII – dernières nouvelles du roi-Perdu.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.