Dîner-concert de légende ‘Mike BRANT’ au Casino Barrière du Cap d’Agde le 6 décembre 2014

Dîner-concert de légende ‘Mike BRANT’ au Casino Barrière du Cap d’Agde le 6 décembre…

Image 04(5)Dîner-concert de légende ‘Mike BRANT’ au Casino Barrière du Cap d’Agde le 6 décembre 2014


Dans le cadre de la troisième saison des dîners-concerts des « Eternal Legends » que le Casino Barrière du Cap d’Agde a initiés pour cette saison 2014-15 avec Sinatra puis Whitney Houston, c’est au tour de Mike BRANT d’envoûter le public du Purple Lounge.

Pour cette troisième date qui a lieu le samedi 6 décembre à 20h, Claude ARENA interprètera les plus grands titres de cette star qui a laissé derrière elle des tubes inoubliables.

Image 05(3)

MIKE BRANT

Mike BRANT, de son vrai nom Moshé Brand, était un chanteur israélien. Prématurément disparu à l’âge de 28 ans, il aura connu une brève mais fulgurante carrière en France au début des années 70.

*Il entre à l'âge de 11 ans dans la chorale de son école. À seize ans et demi, il est choisi pour animer le réveillon de la Saint-Sylvestre dans un grand hôtel de Haïfa, et, à 17 ans, il devient un artiste reconnu dans les grands hôtels israéliens, à la tête de son groupe « Les Chocolate's ». Il interprète pour la clientèle internationale des hits américains de ses chanteurs préférés : Tom Jones, Elvis Presley, Frank Sinatra, Aretha Franklin, les Platters.

A 20 ans, il entre comme chanteur dans la célèbre troupe du grand music-hall d'Israël, « Lakat Karmon », et pendant 2 ans, il fait connaître en Afrique, en Australie et aux États-Unis des airs du folklore israélien.

Puis, il est embauché au « Baccara », un night-club de Téhéran (Iran) où il est remarqué en 1968 par Sylvie Vartan et Carlos, qui l'invitent en France, bien qu'il ne parle pas le français et à peine l'anglais.

C’est en 1969 qu’il arrive à Paris, où il se produit grâce à Carlos au « Club Bistingo ».

Carlos lui fait également rencontrer l’un des compositeurs de Sylvie Vartan et Johnny Hallyday, Jean Renard, qui lui écrit « Laisse-moi t’aimer » en 1970. Il passera deux mois à travailler en studio, réécrivant phonétiquement les paroles en hébreu. Avec plus d’un million d'exemplaires vendus, la chanson devient rapidement un énorme succès et il est invité dans les émissions de télévision. Il remporte également en 1970 le Grand Prix RTL international.

En 1972, sa version de « Qui saura », reprise de « Che sarà » (écrite en 1971 par le compositeur italien Jimmy Fontana pour le festival de San Remo) devient rapidement n°1 un des hits et dépasse même Claude François en popularité.

Les succès s'enchaînent : « C'est ma prière » la même année, « Rien qu’une larme », « Tout donné, tout repris » et « Viens ce soir » en 1973, « C’est comme ça que je t’aime », « Serre les poings et bats-toi », « On se retrouve par hasard » et « Qui pourra te dire ? » en 1974.

Épuisé par le rythme de sa carrière et affecté psychologiquement par la guerre dans son pays il fait un séjour en hôpital psychiatrique où on lui diagnostique une dépression. Il fait une première tentative de suicide le 22 novembre 1974, en se jetant du cinquième étage de l'hôtel de la Paix, à Genève. Il en est quitte pour un nouveau crânien, deux fractures aux jambes et deux mois d'hôpital.

Mais le 25 avril 1975, à 11 h 15 du matin, Mike Brant tombe du sixième étage d'un immeuble à Paris et meurt sur le coup.*

39 ans après sa disparition, ses titres, devenus des classiques de la chanson française, continuent de séduire un large public.

Claude ARENA

Claude ARENA se glisse avec une grande aisance dans les costumes de scènes de Mike Brant pour offrir au public un très beau spectacle-hommage : au-delà de la ressemblance physique confondante qui pousse le détail jusqu’à adopter la gestuelle du l’artiste disparu, il interprète ses titres inoubliables avec la même voix charmeuse et envoûtante qui ne manquera pas de toucher les spectateurs.

Pochaines dates des « dÎners-concerts »

  • ·     10 janvier 2015                  James Brown                         par Buzz d'Angelo (inédit)
  • ·       7 février 2015                   Tina Turner                            par Justine Riddoch (inédit)
  • ·       7 mars 2015                     Céline Dion                            par Joanne Lilly (inédit)
  • ·       4 avril 2015                       Patricia Kaas                         par Patricia Morgane  (inédit)
  • ·       9 mai 2015                        Elvis Presley                         par Fair Play (incontournable)
  • ·       6 juin 2015                        Eddy Mitchell                        par « Les Cravates Blanches » (inédit)

INFOS PRATIQUES

•     « Dîners & Concerts » au Purple Lounge – Casino Barrière du Cap d’Agde – Ile des Loisirs – 34300 Le Cap d’Agde – Réservation au :  04.67.26.90.45

•     Horaire : 20h

•     Dîner et concert : 40 € par personne dont 5 € de jetons

•     L’accès au Casino est réservé aux personnes majeures non interdites de jeu et sur présentation d’une pièce d’identité

INFORMATIONS POUR LE PUBLIC :

CASINO BARRIÈRE DU CAP D’AGDE

Tél. 04.67.26.82.82

OFFICE DE TOURISME

Tél. : 04.67.01.04.04 – E-mail : contact@capdagde.com

www.capdagde

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.