Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Dominique Anache : Pourquoi je suis candidat aux élections internes de l' UMP.

Constater qu'un maire se sert de notre commune comme marchepied personnel au détriment des…

Constater qu’un maire se sert de notre commune comme marchepied personnel au détriment des agathois m’a poussé à le combattre et, en 2000, je ne pouvais suivre qu’un homme de droite aux mêmes ambitions. C’est à cette époque que j’ai rencontré un jeune homme présenté par mes amis de droite. Nous avons œuvré pour le mettre en place bien qu’en n’appréciant pas l’alliance qu’il a conclue seul entre les deux tours de 2001 avec un autre jeune dissident du PS. Un an après nous réélisons le même homme contre une vaste coalition.

A mes yeux le mandat de maire est comme un CDD : à “durée déterminée” il ne peut donc être rompu avant son terme sauf en cas de faute grave …

En 2005, j’ai pris ma carte à l’UMP par conviction, mais ce fut plus difficile pour notre maire qui ne fut convaincu que quelques mois avant les présidentielles.

Avant la fin du mandat il fallait faire tomber un député communiste, grâce à l’aide des Sétois ce fut chose facile.

Arrive la fin du CDD, constatant que notre homme pense plus à lui qu’aux agathois, je décide de ne pas renouveler le contrat, mais faute de combattants à droite, c’est fébrilement qu’il gardera son fauteuil et ses prérogatives.

De mon éducation j’ai gardé l’esprit d’équipe, la franchise, la solidarité, de mes études supérieures commerciales j’ai appris la gestion, l’économie, la différence entre “commerce” et négoce”, de mon passage à l’armée, officier, j’ai acquis le sens du devoir, de l’obéissance, du respect, de mes 14 années de Carrefour j’ai conservé l’esprit de création, de dynamisme, du travail, pendant 22 années dans mon entreprise j’ai enfin appris l’organisation et la négociation et aujourd’hui, retraité, je me consacre à la vie associative tout en assurant quelques mandats patronaux comme à la Maison du Travail Saisonnier ou aux Prud’hommes où j’entretiens de courtoises relations avec le monde syndical salarié.

Aujourd’hui, je ne reviens pas au “bercail” de l’UMP comme je l’ai entendu dire lundi soir, je reste un militant qui ne change pas selon les caprices du capitaine (ou du lieutenant) mais qui reste fidèle à ses convictions, qui n’a rien à attendre ou à craindre du pouvoir et qui souhaite que son pays et sa ville ne succombent pas aux chants des sirènes de gauche quand elles promettent que le travail est une corvée et que moins on en fait mieux on se porte puisqu’il suffit de taxer les entreprises ou les capitaux d’épargnants.

J’ai trop constaté d’irrégularités lors des dernières élections internes UMP, où je n’étais pas candidat, pour les supporter encore une fois ce samedi, mais je compte sur la droiture et la rigueur du président de scrutin afin que tout se déroule avec sincérité.

Dominique ANACHE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.