Du dynamisme et de la solidarité avec POMEROLS DEMAIN PAR Pascal COMBE,

Du dynamisme et de la solidarité avec POMEROLS DEMAIN. Je vis à POMEROLS depuis…

Du dynamisme et de la solidarité avec POMEROLS DEMAIN.

Je vis à POMEROLS depuis 2005, je suis employé libre service à AGDE, je suis marié et j'ai 3 enfants (16 ans, 13 ans et 7 ans).

En m'installant à POMEROLS en 2005, j'étais sans emploi, et pour effectuer cette recherche, je pouvais compter sur les moyens mis en œuvre pour garder mes enfants pour faciliter celle-ci.

En effet, il y avait une garderie pour les enfants de 2 ans à 3 ans, la journée (sauf le midi) ; pour les enfants scolarisés, une garderie le mercredi, du périscolaire et la cantine au tarif unique pour tout le monde.

Actuellement, en période de crise et en étant dans une région où trouver un emploi est difficile, où il faut pouvoir être réactif aux offres d’emploi immédiatement et souvent pour des contrats de courtes durées, la présente municipalité ne favorise plus la garde de nos enfants en dehors des heures de scolarité. En effet, celle-ci a supprimé la garderie du mercredi. Pour les enfants de moins de 3 ans, la garderie n'ouvre plus que le matin (quand elle n'est pas fermée sans prévenir et sans qu’il y ait du personnel remplaçant). Le périscolaire est à régler au trimestre, le ticket de cantine est plus cher si nous ne pouvons prévoir et prévenir la mairie 1 mois et demi à l’avance ! Déjà en situation précaire, comment voulez-vous vous organiser ainsi en alourdissant les démarches ! Par exemple : un employé en CDI, ayant un emploi du temps de travail fixe payera moins cher la cantine qu’un employé n’ayant pas de planning à l’avance, et pire, un demandeur d’emploi ou un intérimaire à qui, du jour au lendemain, l’on propose un emploi, paiera le ticket de cantine plus cher car il n’a pu prévenir longtemps à l’avance ! C’est inadmissible !

Une telle gestion n'aide pas les gens en difficulté ; et de ce fait, certains hésitent à accepter un emploi car le mode de garde des enfants n’est pas adéquate. Réformer tout cela favoriserait ainsi l'acceptation des offres d’emploi proposées à nos concitoyens.

J'en ai parlé avec la municipalité actuelle qui est restée sourde à mes propos, et qui n'a rien voulu changer : c'est comme ça et pas autrement !…

Ce n'est qu'un sujet parmi tant d'autres où la municipalité ne vous écoute pas, voire même ne daigne même pas répondre à vos courriers.

J'ai donc décidé de rejoindre Bruno LEROGNON et son équipe “POMEROLS DEMAIN” afin que les choses changent. Il faut que POMEROLS retrouve un dynamisme et une solidarité devant les difficultés actuelles ; et nul ne doit être ignoré ; chaque Pomérolais compte !.

TOUS ENSEMBLE, stoppons cette mairie repliée sur elle-même et redonnons à notre village cette joie d'y vivre.

Pascal COMBE, candidat sur la liste « POMEROLS DEMAIN »

www.lerognonpomerolsmunicipales2014.com

www.facebook.com/pomerols.demain

mail : lerognon.bruno@gmail.com


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.