L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Economie

Dynamisation des centres villes : la grande transformation démarre pour 4 villes héraultaises

  Les centres villes se meurent, c’est une réalité que personne ne peut plus ignorer désormais : les villes moyennes vont mal. Entre fermeture des commerces, départ des plus riches et élus locaux fatalistes, les centres villes des communes françaises sont à l’agonie.   Nous avons déjà évoqué le sujet dans nos colonnes en mettant le […]

 

Les centres villes se meurent, c’est une réalité que personne ne peut plus ignorer désormais : les villes moyennes vont mal. Entre fermeture des commerces, départ des plus riches et élus locaux fatalistes, les centres villes des communes françaises sont à l’agonie.  

Nous avons déjà évoqué le sujet dans nos colonnes en mettant le focus sur nos villes héraultaises, plus précisément Agde et Béziers. Pour remédier à la situation, l'Etat a décidé de mettre les moyens. 

5 milliards d’euros mobilisés sur 5 ans

L’appui aux projets de chaque commune repose sur des cofinancements apportés par les partenaires : plus de 5 milliards d’euros mobilisés sur 5 ans, dont 1 Md€ de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700 M€ en prêts, 1.5 Md€ d’Action Logement et 1,2 Md€ de l’Anah. D’autres ressources pourront venir compléter ces enveloppes de crédits.

Les villes moyennes représentent 23% de la population française et 26% de l’emploi

« Les villes moyennes sont un vecteur essentiel de développement de nos territoires. Elles concentrent 23% de la population française et 26% de l’emploi. Leur vitalité est indispensable car elle profite à l’ensemble de leur bassin de vie, et plus largement aux territoires urbains et périurbains environnants. Le cœur de ville, dans toute la diversité du tissu urbain français, est le creuset où se noue à la fois la vie civique, la vie économique, la vie sociale. Comme cela est fait dans le domaine de la politique de la ville avec le doublement du financement de 5 à 10 milliards d’euros, une action forte était indispensable pour les villes moyennes et leurs intercommunalités », déclare Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires.

Agde, Béziers, Lunel et Sète parmi les villes retenues

222 villes réparties dans toutes les régions bénéficieront d’une convention de revitalisation sur 5 ans pour redynamiser leur centre-ville. Dans l'Hérault, Agde, Béziers, Lunel et Sète figurent dans la liste des villes retenues.

5 axes structurants 

Pour assurer cette revitalisation, chaque convention reposera sur 5 axes structurants :

  • De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville
  • Favoriser un développement économique et commercial équilibré
  • Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions
  • Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine
  • Fournir l’accès aux équipements et services publics

 

Concrètement, les communes peuvent dés aujourd'hui engager la démarche, et mettre en œuvre leurs premières actions. Les partenaires de l’Etat, Caisse des dépôts, Action logement et Agence nationale de l’habitat se sont mobilisés de concert pour être prêts à des financements conséquents au service des projets ». D’autres partenaires, publics et privés, pourront s’investir dans ce programme, auprès des communes retenues.

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.