«ECOPOLE DE LA VALASSE» UN DANGER A NOTRE PORTE !

Ce projet consisterait en la création d’un centre de traitement et de valorisation des…

Ce projet consisterait en la création d’un centre de traitement et de valorisation des déchets ménagers et industriels en théorie non dangereux. A son origine: Le plan départemental d’élimination des déchets et assimilés de 2002, qui interdit, entre autre, le transport hors département des déchets.

Ce site permettrait le traitement des déchets de tout l’Ouest de l’Hérault. Il serait situé sur la commune de Montblanc en bordure de Bessan donc… à notre porte ! Les domaines de la Jourdane et de Preignes ne sont pas très éloignés !

Il occuperait une surface de 33 hectares dont environ 4 hectares de bâtiments le reste étant divisé en zones réservées au stockage des déchets valorisables, au stockage et enfouissement des déchets ultimes, au compostage !

Ce projet porté par le groupe « Villers Services » se décline en deux sociétés : « Vallorsys près des oliviers » qui traitera 37.000 tonnes d’encombrants, 60.000 tonnes de DIB (déchets industriels banals) et « Bio méthanisation près des oliviers » qui traitera 4.000 tonnes de boues et graisses, 70.000 tonnes d’ordures ménagères 20.000 tonnes de fermentescibles ; soit un total de 191.000 tonnes de déchets par an dont seulement 58.100 tonnes seraient valorisées : resterait donc 132.900 tonnes à enfouir par an !

Ces déchets devraient être enfouis à une profondeur de 10m, juste au dessus de la nappe Astienne. La couche d’argile qui protège cette nappe résistera t-elle aux infiltrations ?

Les risques de pollution qui nous attendent ne sont pas tant visuels, ni odorants sauf si le vent nous apporte quelques effluents. Le grand danger est le risque de pollution irréversible de notre ressource en eau potable !

Dès la parution de ce projet, les élus Viassois ont réagi en demandant au Tribunal Administratif l’annulation de l’arrêté du PIG (Projet d’Intérêt Général) pris par M. le Préfet, le 5 novembre 2007.

En novembre 2008 l’avocate diligentée par M. le Maire de Vias a présenté un mémoire en réplique à celui déposé par Villers Services en octobre 2008 !

Vias est à ce jour la seule commune à avoir intenté une action auprès des Tribunaux. De nombreuses associations de défense de l’Environnement se sont mobilisées et ont mis en avant des solutions alternatives à ce projet. En dépit de toutes les actions mises en place, courriers divers, demande de rendez vous et autres, Monsieur le Préfet a demandé l’ouverture d’une enquête publique.

Un registre officiel est ouvert en Mairie de Bessan et de Montblanc, jusqu’au 27 novembre. Nous nous proposons d’en ouvrir un officieux en Mairie de Vias et de le faire parvenir au Commissaire Enquêteur.

Nous vous invitons à une

réunion publique

le jeudi 12 novembre à 18h à la salle Yvon Vieu.

Nous vous proposerons alors une description plus complète et détaillée du projet et serons à l’écoute de vos préoccupations. Vous pouvez dès à présent consulter en Mairie un dossier à ce sujet.

Magali GOMEZ

Adjointe Maire de Vias

Chargée de l’Environnement

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.