Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Elections européennes - Gwendoline Chaudoir en campagne pour l’Europe et l’Hérault

Mardi 21 mai, Gwendoline Chaudoir, maire de Portiragnes et  candidate en 35 eme position…

Mardi 21 mai, Gwendoline Chaudoir, maire de Portiragnes et  candidate en 35 eme position sur la liste Renaissance pour les élections européennes a pu accueillir sur sa commune Pascal Canfin, ancien Ministre, candidat en deuxième position  sur la liste renaissance, et Irène Tolleret, maire de Fontanès et candidate en 9 eme position.

Sur les plages portiragnaises, les candidats ont pu échanger sur les enjeux climatiques et l’impact des politiques européennes concernant la protection du littoral et la sauvegarde du trait de côte.

« Pour notre territoire, les enjeux prioritaires à défendre sont : l'aménagement, la protection de la côte, rétablissement du fonctionnement naturel face à l'érosion,  et la gestion des risques ; la préservation de l’environnement et du cadre de vie ; les conditions d’accueil des touristes et des populations nouvelles, le soutien à l’innovation environnementale, sociétale pour apporter des solutions durable »  a pu présenter Gwendoline Chaudoir à un Pascal Canfin travaillant actuellement sur les conclusion du conseil de défense écologique.

« Le problème, c’est que nous n’avons pas un siècle devant nous ! Le dérèglement climatique est à l’oeuvre et bien à l’oeuvre. Nous avons passé une heure sur le littoral, à Portiragnes et l’érosion est bien là. Les premiers réfugiés climatiques de France seront dans l’Hérault ! Nous n’avons plus le temps d’attendre »,  a répondu Pascal Canfin. Son ancien poste de DG du WWF lui a apporté un « pragmatisme. J’ai pu travailler avec des chefs d’entreprises tout en promouvant une écologie qui se réconcilie avec la défense du climat. L’air que nous respirons n’a pas de couleur politique. Il n’est ni de droite ni de gauche. »

Agriculture raisonnée et solidaire, sauvegarde de la PAC et refonte des réglementations au programme ensuite via une visite d’un jardin biologique partagé au cœur du Pic Saint-Loup avant une prise de parole dans le cadre du meeting régional, à  Montpellier, en compagnie de François de Rugy, Ministre de l’Écologie et du Développement durable, de Pascal Canfin, des candidats et soutiens de la liste Renaissance.

Devant un public de 600 personnes rassemblé au cœur de Montpellier  Gwendoline Chaudoir a pu en souligner : « Ce n’est pas le repli sur soi, nationaliste, qui va nous permettre d’avancer. L’Europe est une grosse machine,  elle a  des difficultés certes, mais  il faut savoir se battre, réfléchir  à une refondation profonde de cet échelon indispensable. »

Et de poursuivre : «  Je suis une vraie pro Européenne.  Cela me tient vraiment à cœur. L’Europe c’est 70 ans de paix et de progrès.  On ne peut pas la bafouer, comme il y a quelques jours, quand M. Philippot jette le drapeau européen. On ne peut pas la bafouer et cacher des idées dures sous un visage doux en s’alliant avec Monsieur Orban. On ne peut   pas la bafouer en confondant souveraineté et vassalité envers Messieurs Poutine et Banon.  A travers ce grand rassemblement où l’écologie, le progressisme, l’humanisme, les valeurs du centre-droit que nous portons chez Agir la droite constructive,  nous pouvons inscrire l’Europe  dans une relation durable avec la réalité des territoires. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.