Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

En direct avec les Viassoises et les Viassois

La Mairie de Vias En direct avec les Viassoises et les Viassois    Alors qu'il…

La Mairie de Vias En direct avec les Viassoises et les Viassois

    Alors qu’il s’agissait de mettre en place le nouveau marché d’été, le mercredi 1er juillet 2009, notre ville a vécu une agitation qui en a certainement surpris plus d’un (e).

    Revenons donc sur les positionnements défendus par la municipalité et sur la chronologie des évènements.

➢    Pourquoi modifier le zonage du marché ?

En plein cœur de l’été, au moment où notre ville devrait disposer du plus grand nombre de places de parking (les jours de marchés par exemple) c’est justement ces jours là que le plus grand parking de la Ville est inopérationnel pour des raisons d’occupation par les commerçants non sédentaires. Nous profitons de l’occasion pour rappeler que malgré nos demandes incessantes, la navette Vias – Vias Plage est reportée cette année encore par la Communauté d’Agglomération.

Installé comme il l’était le marché était traversé par une large voie (le Boulevard de la Liberté) ouverte à la circulation qui posait des problèmes de sécurité que personne ne peut nier. D’ailleurs ce boulevard de la Liberté était devenu ces jours-là, lieu d’embouteillage qui ne satisfaisait plus personne.
Embouteillé pour embouteillé, nous avons donc proposé de l’interdire à la circulation pour (après discussion avec les riverains) repositionner les commerçants du parking gymnase/école sur le boulevard de la Liberté afin de dessiner une boucle.

Nous avons donc proposé, pour l’été, l’occupation de la rue du 19 août 1944, la place de la Mairie, la rue du docteur Marès afin de le faire converger vers le cœur de Ville où nous faisons le pari que le circuit, la fréquentation, rencontreraient les attentes des riverains, des populations, des commerçants sédentaires et non sédentaires permettant ainsi aux Viassois et aux vacanciers de mieux cohabiter dans ce cœur de Ville que nous aimons tous.

Nous avons d’ailleurs édité de nombreux documents qui ont permis à nombre de Viassois de savoir quoi, où et pourquoi.

C’est sur ces arguments-là que le Conseil Municipal a voté le nouveau zonage du marché le 27 mai dernier.

➢    Quelle concertation ?

Soucieux du dialogue et de la légalité, nous avons donc invité le syndicat des commerçants non sédentaires à une première rencontre le 7 mai. Nous y avons soumis les arguments et les décisions du Conseil Municipal, souverain en matière d’occupation du domaine public.
Cette première rencontre s’est déroulée dans un souci commun d’aller à la réalisation d’objectifs concertés dans les meilleures conditions. Elle s’est conclue par un avis favorable du syndicat au règlement proposé, ainsi qu’au nouveau zonage.

Inquiets par la non présence de quelques commerçants fréquentant Vias durant l’été (ou l’hiver d’ailleurs), nous avons tenu à engager un processus de rencontres avec les commerçants directement concernés, ce qui nous a conduit à plusieurs réunions à la Salle Yvon Vieu : le mercredi 20 mai, le mercredi 27 mai, le mercredi 3 juin, le mercredi 10 juin étant consacré à une rencontre avec les riverains Viassois, le lundi 29 juin se tenait une dernière réunion avec le secrétaire du syndicat des commerçants non sédentaires.

➢    Quelles évolutions au fur et à mesure ?

Concernant la Mairie :

–    Engagement de mettre un garde à disposition durant tout le marché pour surveiller les véhicules des commerçants garés au parking du château d’eau.
–    Engagement à se donner jusqu’au 14 juillet pour corriger ensemble les évidents ajustements nécessaires au « rodage ».

Concernant la partie commerçants :

    Pour la plus grande partie ont été émises, quelques remarques légitimes, quelques craintes justifiées quant à une transformation somme toute importante, mais volonté de « tenter l’expérience » reconnaissant dans les élus et salariés une volonté d’être à l’écoute.

    Pour une minorité : annonce dès la réunion du 20 mai : « Nous bloquerons Vias ! ».

    Bilan : nous aurions préféré avoir tout ce temps pour la négociation et réfléchir aux adaptations. Ce ne fût pas le cas : les quelques semaines paraissent pour certains avoir été plus utilisées à préparer le blocage qu’à réussir le marché.

➢    Quelle situation le mercredi 1er juillet 2009 ?

Cette même minorité entoure les élus présents dès 6 heures 15 et fait complètement l’impasse sur la série de rencontres que nous avons eues (passons sur les noms d’oiseaux).

Difficulté supplémentaire : selon les moments, les représentants des commerçants ne sont plus les mêmes. Certains camions sont allés bloquer les routes sans assister aux échanges d’arguments d’autres forçant les barrières de sécurité.

De fait, bloqueurs et bloqués, n’ont pu pour certains, n’ont pas voulu pour d’autres déballer. Ce n’est donc pas le 1er juillet  qu’il aura été possible de savoir si cela pouvait marcher ou non.  

Malgré tout, le Maire et plusieurs élus reçoivent en Mairie à 7 heures 20 une délégation de commerçants. De leur avis (enfin paraît-il) ils étaient entendus. Demande est faîte d’une rue supplémentaire ouverte au commerce ambulant, réponse positive est donnée. Moins d’une heure après, la délégation revient qui en demande plus, et durant tout ce temps, Vias est bloquée : pas seulement le marché mais toutes celles et ceux qui ont le droit de circuler. Et il se parle de recommencer l’opération samedi 4 juillet.

SOYONS CLAIRS !  

La proposition de modifier le zonage du marché n’a pas pour objet de porter préjudice aux commerçants qui en vivent.

On peut ou non partager les arguments avancés, le résultat, c’est (redisons-le pour une minorité) qu’il y a recherche d’un bras de fer avec les élus en place, une forme de provocation à l’encontre des clients potentiels dont nombreux sont Viassois.

Une municipalité comme la notre se fixe comme devoir de favoriser le travail et le vivre ensemble, elle a comme pouvoir de le permettre. Elle tiendra bon sur cette voie.

Nous souhaitons pour tous, résidents à l’année, vacanciers, commerçants sédentaires ou non, que malgré les difficultés du moment, l’été 2009 soit un bel été. Nous savons que nombreux (ses) sont ceux et celles qui y aspirent.

C’est à la réussite de cet objectif que la municipalité travaillera avec l’ensemble des Viassois.
                                
     Vias le 1er juillet 2009

Richard MONEDERO
Maire de Vias et son équipe
                                

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.