Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Être élue ? Pas à n’importe quel prix !

  A l’occasion des prochaines élections régionales en Languedoc Roussillon du 14 et 21 mars 2010, Marc DUFOUR, notre président départemental a été élu par nos adhérents avec 61% des voix pour mener la tête de liste des régionale dans l’Hérault. Il m’a alors proposé de porter les couleurs du Mouvement Démocrate en seconde position sur notre liste. […]

 

A l’occasion des prochaines élections régionales en Languedoc Roussillon du 14 et 21 mars 2010, Marc DUFOUR, notre président départemental a été élu par nos adhérents avec 61% des voix pour mener la tête de liste des régionale dans l’Hérault.
Il m’a alors proposé de porter les couleurs du Mouvement Démocrate en seconde position sur notre liste.

Des remous internes viennent d’apparaître au travers d’une tentative du national de nous imposer localement une « tête de gondole » prétendument plus médiatique que celle que nous avions démocratiquement  désigné. Ceci n’a pour seul but qu’un intérêt comptable susceptible d’embellir les pourcentages en sacrifiant la moralité.

Si François BAYROU sacrifie la DEMOCRATIE LOCALE à l’AUTOCRATIE,  il ne respectera plus à mes yeux les adhérents que je suis en charge de défendr,  ni nos valeurs.

A la faveur de sondages pessimistes, financés par des partis concurrents, Patrice DREVET ( Alliance Ecologiste et élu au bureau départemental du Nouveau centre en décembre 2008 ) serait crédité d’un score nettement supérieur au notre. Dès lors le National a cherché un rapprochement  afin qu’il conduise une liste commune de son parti en association avec notre Mouvement.

Sacrifiant à un intérêt supérieur du Mouvement Démocrate Marc DUFOUR a proposé de laisser la tête de liste en Languedoc-Roussillon et dans le département de l’Hérault à Patrice DREVET et accepte de figurer sur la liste du département de l’Hérault afin d’apporter son soutien à cette liste.

La seule condition posée par Marc DUFOUR est que tous les autres tandems départementaux désignés par l’Union Régionale soient conservés par Patrice DREVET,  ma propre place incluse.

Si je peux comprendre, l’abnégation de Marc DUFOUR en regard de la défense d’un Mouvement qu’il porte localement depuis 7 ans et qu’il ne souhaite pas voir disparaître, je ne souhaite pas figurer en quelque place que ce soit sur une liste conduite par un homme dont je ne connais ni les idées ni les convictions politiques.

Je ne souhaite pas être associée à un homme qui considère que les idées changent au cycle des perturbations météorologiques.

Je ne souhaite pas être associée à un homme qui passe allégrement en quelques mois, de l’Alliance Ecologique au Nouveau centre s’alliant demain avec le MODEM pour mieux rejoindre aprés-demain un Président de Région qui tel un «  Bénefactor »  lui aura promis un fauteuil confortable.

Dans l’hypothèse ou Patrice DREVET conduirait la liste de notre Mouvement pour les Prochaines Elections Régionales, je tirerai les conséquences des décisions autocrates du National en n’acceptant pas de figurer sur la liste qu’il conduira et en démissionnant des fonctions qui m’ont été attribués par le Mouvement Démocrate.

Si au contraire, Marc DUFOUR reste aux commandes d’une liste autonome je demeurerai fidèlement à ses côtés pour défendre nos valeurs.

Rien n’en prend le chemin aujourd’hui ! Etre élue oui ! Mais pas à n’importe quel prix !

Représenter les électeurs doit se faire dans le seul sens de leur intérêt.

Cette position ne fera qu’accroître encore ma disponibilité pour les représenter au sein de l’assemblée municipale de ma Ville d’Agde, et pour les prochaines échéances, au delà des partis et pour le seul intérêt des Agathois.

DENESTEBE Florence – Déléguée Territoriale MODEM 34

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.