Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

FRÊCHE, L’ARBRE QUI CACHE LA FORÊT ?

  “Fils de Harki, arrivé en France en 1963 avec mes parents, j’ai été le témoin toute ma vie de l’injustice faite à mon père. Il a payé très cher « le délit de loyauté à la France », parce que c’est bien de cela dont il s’agit, de loyauté, de fidélité, et de courage.” […]

 

“Fils de Harki, arrivé en France en 1963 avec mes parents, j’ai été le témoin toute ma vie de l’injustice faite à mon père. Il a payé très cher « le délit de loyauté à la France », parce que c’est bien de cela dont il s’agit, de loyauté, de fidélité, et de courage.”

“Je suis troublé du procès fait au Président de la région sur le thème du racisme et de l’antisémitisme, à croire que ces personnes qui l’ont côtoyé et fait carrière à côté de lui, découvrent aujourd’hui un homme infréquentable. Ces sujets sont trop graves pour une grande partie des français pour être instrumentalisés à des fins politiciennes. Je suis profondément convaincu que Georges Frêche n’est ni raciste ni antisémite, bien que ces mots lâchés dans le contexte actuel ternissent la fin de carrière du grand homme politique qu’il a été pour la Région.

Ce qu’on attend de Georges Frêche et de tous les responsables politiques, ce sont des solutions contre les discriminations et les injustices quotidiennes faites aux harkis, aux noirs face à la recherche d’emploi, face a la recherche d’un logement, contre le délit de faciès pour les loisirs (Discothèque réservé aux blancs) etc… La situation de notre région exige des changements profonds et des décisions courageuses. Il faut renouveler la classe politique, permettre à une nouvelle génération d’élus de relever les défis de notresiècle.

Je m’oppose au communautarisme, mais je reste persuadé qu’on ne peut laisser une grande partie de notre société dans le mal être. Sans solutions, c’est la société dans son ensemble qui se trouve fragilisé. Pour cela il faut faciliter l’accession aux candidats issus de la diversité aux mandats d’élus locaux, c’est en face des responsabilité et complètement associés qu’ils sauront proposer des solutions à ces problèmes.”

OUVERTURE DE LA MAISON DES DEMOCRATES

Pour contribuer à un projet de vie démocratique, Hadj Madani crée un Club de réflexion autour de la fraternité et de l’égalité des chances, en fédérant toutes les énergies autour du « Vivre ensemble », fondé sur l’écoute et la relation respectueuse à l’autre.

La Maison des démocrates met en place un programme de conférences, rencontres, colloques, événements culturels et festifs pour faciliter la rencontre et les échanges…

Notre avenir repose sur notre capacité à partager un destin commun. Il puise sa force du territoire, dans son histoire et dans la diversité créative des hommes et des femmes venus d’horizons divers, qui ont su rester solidaires et résolument tournés vers l’avenir.

La loi du 9 Mars 2006 visait à faire de l’Egalité des chances une réalité pour tous. Elle comprend cinq axes : mesures pour l’éducation, l’emploi et le développement économique , des mesures relatives à l’égalité des chances et à la lutte contre les discriminations , des mesures visant à aider les parents à exercer leur autorité parentale , le renforcement du pouvoir des maires en matière de lutte contre les incivilités et la création du service civil volontaire.

En 2010, plus de 3 ans après le vote de la Loi, quel impact a t-elle eu sur notre société et sur les équilibres fragiles de nos cités ? La Maison des démocrates ouvrira ses portes le Samedi 13 Février 2010

 

Hadj MADANI –  1er adjoint Ville de Lodève- VPt CCL&L,VPt territorial MODEM

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.