Frontignan : engagement renouvelé entre la ville et le Cpie Bassin de Thau jusqu'en 2026

Cette convention cadre vise à formaliser le partenariat entre les deux parties pour agir conjointement pour la transition écologique. Elle a été signée en mairie le 22 octobre dernier.

À travers ses compétences et ses politiques publiques, la commune a soutenu plusieurs projets du CPIE Bassin de Thau ces dernières années (projets pédagogiques scolaires, évènementiel, Paniers de Thau …). Cet engagement pour les 6 années à venir (2021 – 2026) prend la forme d’une convention cadre qui s’inspire des préconisations de l’Etat figurant dans la circulaire du 18 janvier 2010 relative aux relations entre les pouvoirs publics et les associations, et dans la circulaire du 29 septembre 2015 relative aux nouvelles relations entre les pouvoirs publics et les associations.

Les parties prenantes

La Ville de Frontignan la Peyrade, représentée par son maire, Michel Arrouy, Loïc Linares, conseiller communautaire délégué à l’aménagement durable et à la transition démocratique et Olivier Laurent, adjoint délégué à la transition écologique, à la prévention des risques et la qualité de l’air, a accueilli la présidente du Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) Bassin de Thau, Annie Favier Baron pour la signature de la convention qui les lient.

Les actions du CPIE

Le CPIE Bassin de Thau est une association au service de l’intérêt général qui agit en faveur du développement durable en menant des projets d’ingénierie de l’environnement, d’activités de loisirs et de découverte, d’animations scolaires et des actions de formations et de communication. Au-delà des 2856 adhérents et 84 professionnels qui œuvrent au quotidien auprès du CPIE BT, ce sont ainsi plus de 45 000 personnes qui sont sensibilisées chaque année par les actions menées par l’association et ses partenaires.

Les projets du CPIE s’articulent autour de 6 grands pôles :

  • Mettre en réseau les acteurs : animation d’un réseau infra-territorial permettant de mener des projets mutualisés, participation aux outils de gestion du territoire, …
  • Sensibiliser et éduquer les publics : animations d’éducation à l’environnement et au développement durable à destination de tous les publics, évènementiels, écotourisme, …
  • Accompagner les territoires : concertation territoriale, Agendas 21, agriculture durable sur terre et mer, agritourisme, mise en place de circuits-courts sont autant d’actions menées dans le domaine du développement durable local ;
  • Observer et protéger la biodiversité (terre et mer) : coordination d’études en sciences participatives, campagne Ecogestes pour une plaisance durable, espèces exotiques envahissantes, actions autour de la Trame Verte et Bleu, valorisation de la faune et la flore …
  • Concevoir et partager les ressources : création et diffusion d’outils pédagogiques (malles, expositions, livrets) et expertise en communication ;
  • Former les acteurs : Capitalisation et transmission de connaissances par la réalisation de formations qualifiantes.
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.