Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

FRONTIGNAN - FESTIVAL - A la rencontre des Suds - Un délire musical 100% méditerranéen

Chaque année, le festival repousse les frontières et réunit, autour d’une création unique et…

Chaque année, le festival repousse les frontières et réunit, autour d’une création unique et originale, des artistes de différentes régions, membres du réseau 7 Sois 7 Luas, dont Frontignan fait partie. De cette diversité, naît une richesse et un groupe hors de tout référencement. Cette année, venus d’Espagne, du Portugal, d’Italie et de Guinée-Bissau, ils débarquent à la rencontre des Suds sous la bannière « Luasberica Orkestra » et seront en concert dimanche 24 juillet au parc Victor-Hugo.

Les incroyables talents des pays du réseau 7 Sois 7 Luas donnent vie, cette année encore, à un nouveau projet. Un véritable délire musical qui symbolise l’esprit éclectique et multiforme de la Méditerranée.

Née d’une résidence artistique cette rencontre (5 musiciens, d’horizons divers mais d’une culture méditerranéenne commune) s’avère des plus explosive, comme le festival A la rencontre des Suds aime à faire découvrir à son public.

Avec le chanteur Flamenco andalou Juan Pinilla, l’accordéoniste Celina da Piedade et le guitariste Ricardo Silva venus du Portugal, les rythmes de Guinée-Bissau du bassiste Manecas Costa et l’énergie volcanique de l’italienne Elena Floris au violon, c’est certain, le Luasiberica Orkestra va surprendre !

Juan Pinilla, est l’une des plus fortes voix du flamenco actuel. Des textes de feu, les veines qui éclatent, les points qui se serrent à en saigner, de colère, de rébellion, de douleur… et une voix en état de grâce. Impliqué dans les luttes du Syndicat andalou des travailleurs, il se bat pour que la terre devienne un bien commun et contre la vaste entreprise de dépolitisation de la société, et par extension, du flamenco.

Toutes celles et ceux qui l’ont vu sur scène reconnaissent l’immense charisme de Celina Da Piedade. Elle a utilisé son accordéon et posé sa voix sur des contextes différents, quelque part entre les formes et les couleurs traditionnelles, tout en surfant sur des réminiscences de la musique du terroir portugais avec un feeling moderne et universel.

José Ricard Silva Cardoso, est né à Pombal, à mi-chemin entre Porto et Lisbonne, au Portugal. Influencé par son père, il commence la guitare à l’âge de 7 ans avant de se lancer dans une carrière de guitariste à 14 ans. Diplômé en enseignement musical de l’école supérieure de 

Coimbra, il remporte en 2005 le 1er prix, dans la catégorie musicien, à l’occasion de la grande nuit du fado à Lisbonne.

Manecas Costa a d’abord débuté sa carrière comme guitariste avant de se consacrer à la pratique de la basse du côté de Lisbonne. Son album « Paraiso di Gumbe » est un délicieux mélange de ballades intrigantes et de chansons lyriques. Costa chante en créole portugais et raconte l’histoire de sa jeunesse en Guinée-Bissau.

La violoniste du groupe, Elena Floris est née à L’Aquila en Italie. Elle commence à apprendre le violon à l’âge de 6 ans et ressort diplômée du conservatoire en 2004. En parallèle à la musique classique, elle joue régulièrement au côté de différentes formations, accompagnant les styles musicaux les plus variés, allant du folk au jazz en passant par de la musique de chambre.

Concert | Luasiberica Orkestra

Création originale| En partenariat avec le festival Européen 7 Sois 7 Luas

Dimanche 24 juillet | 21h30

Accueil du public dès 20h30 | Buvette et petite restauration (tapas méditerranéens : 6€)

Parc Victor-Hugo | Entrée libre

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.