Gare aux tiques ! Des conseils pour éviter les piqûres

Les tiques font partie des insectes redoutés lorsqu'arrivent les premières chaleurs, un sixième d'entre elles pouvant déclencher la maladie de Lyme. Plusieurs précautions peuvent permettre de s'en prémunir…

Si l’on associe souvent les tiques aux promenades en forêt (33 % des piqûres), elles colonisent aussi les jardins (22 % des piqûres), et même parfois les intérieurs (4 % des piqûres), selon l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae), qui a engagé une large opération de concertation des citoyens pour alimenter les connaissances dans ce domaine.

A quoi ressemble une tique ?

La tique est un acarien de couleur noire ou marron, doté que 4 pattes. Elle peut être plate ou bombée, selon qu’elle a emmagasiné peu ou beaucoup de sang. La tique s’accroche à la peau et enfonce son dard, puis se gorge de sang. Une fois repue, elle se détache d’elle-même.

Une tique sur une main

La piqûre en elle-même n’est pas forcément très douloureuse. Une façon de repérer si l’on a été piqué est d’inspecter son corps une fois de retour de balade. Si l’on présente une tache rouge à un endroit, on peut suspecter une piqûre de tique. Les tiques peuvent potentiellement être porteuses de bactéries, virus et parasites.

Comment éviter les piqûres ?

Première recommandation du ministère de la Santé et des Solidarités : avant de partir en plein-air, on peut s’enduire le corps d’un répulsif vendu en pharmacie.

En cas de balade en pleine nature, mieux vaut se couvrir les jambes et les bras, pour éviter des piqûres sur ces zones vulnérables. On porte plutôt des vêtements longs et clairs, des chaussures fermées, un chapeau, et l’on prend la précaution de rentrer son pantalon dans ses chaussettes, pour que les tiques ne puissent pas se faufiler sous le pantalon.

Une tique sur de la végétation

Par ailleurs, il est préférable de rester au centre des chemins plutôt que de s’enfoncer en pleine nature, dans des herbes hautes, des broussailles ou des fougères. Si l’on a un jardin, il est recommandé de ne pas laisser pousser d’herbes hautes, domaine favori des tiques.

S’il est tentant de faire un pique-nique à même le sol, il est recommandé de s’asseoir de préférence sur une grande nappe ou une couverture claire pour profiter de son repas sans désagréments.

On veillera aussi à vérifier si l’on n’a pas de tique sur soi au cours de la balade. Si l’on est à plusieurs, on peut s’examiner mutuellement, en vérifiant notamment la zone du cou, qui est un endroit difficilement vérifiable par soi-même.

Que faire si l’on a été piqué ?

Si l’on a pris le soin d’acheter un tire-tique en pharmacie ou chez un vétérinaire, il suffit de retirer la tique non pas en tirant mais en tournant plusieurs fois comme si on la dévissait. Si l’on ne dispose pas d’un tire-tique, on peut attraper l’acarien entre deux doigts et tourner plusieurs fois, ce qui la décrochera de la peau.

tire tique
Un tire-tique

Le ministère de la Santé et des Solidarités conseille de vérifier la zone piquée pendant plusieurs semaines et de surveiller l’apparition d’éventuels symptômes tels qu’une rougeur persistante, un début de grippe ou une fatigue inhabituelle.

Un sixième des tiques étant porteuses de la bactérie à l’origine de la maladie de Lyme, il est impératif de se rendre chez son médecin en cas de symptômes. Celui-ci décidera de la nécessité de traiter le patient. Une maladie de Lyme non traitée par antibiotique provoque des problèmes aux niveaux neurologique, musculaire ou de peau. Il ne faut donc pas prendre une piqûre de tique à la légère, pour un humain comme pour un animal.

Selon le site Internet spécialisé citique.fr, “en Europe de l’Ouest, la probabilité de tomber malade de la maladie de Lyme après une piqûre de tique est faible ; elle s’établirait autour de 2 %”.

Un site Internet et une application de signalement

Toute personne ayant été piquée par une tique a la possibilité de le signaler sur Internet ou sur l’application Signalement Tique, et même d’envoyer des tiques à des chercheurs par la Poste en scotchant ces acariens sur une feuille, dans une enveloppe. Ces actions peuvent faire progresser la recherche scientifique en la matière.

Pour en savoir plus : citique.fr.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.