Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Géocorail: une innovation 100% biosourcée pour la sauvegarde du littoral

Une solution innovante s’expérimente sur le Bassin de Thau, avec l’objectif de consolider les abords maritimes tout en préservant la faune grâce à un matériau totalement biosourcé à base de coquilles d'huitres.

La coquille d’huitre serait-elle le futur de nos côtes ?

Le Syndicat Mixte du Bassin de Thau y croit en inaugurant un site test pour étudier et développer la technologie Géocorail, l’un des projets soutenus par sa plateforme d’innovation territoriale, également lauréate de l’appel à projet Avenir littoral 2020, portée par la région Occitanie.
Des déchets conchylicoles, couplés à une solution électrique autonome, cette innovation 100% locale, 100% écologique, permettra la construction de digues, consolider les berges, réparer les structures immergées… en préservant la bio-diversité, assurant même le développement de la vie marine qui pourrait y nicher.

Un projet ambitieux et un exemple de l’économie circulaire qui s’intègre aux enjeux écologiques de ces milieux fragiles, pouvant être dupliqué et adapté selon les besoins.

Former de la roche de façon naturelle grâce à de l’électricité basse tension et en valorisant les déchets

Les coquilles d’huîtres sont déposées dans des gabions, puis immergées 1 année, au port du Mourre Blanc, près de l’usine de traitement des déchets conchylicoles.
C’est un courant électrique très basse tension et inoffensif (phénomène d’électrolyse) qui permet aux sels minéraux de s’agglomérer pour former une sorte de ciment, qui se transformera ensuite en une roche agrégée, adhérente et aussi solide que le béton.
La particularité du site du Bassin de Thau dans la technologie Géocorail, est la réintroduction des débris coquillés (8000 tonnes traitées par an à l’usine du Mourre Blanc) sous toutes leurs formes, dans le système de formation de la roche.

geocorail roche
Roche naturelle de coquillages

Géocorail, projet emblématique de la plateforme d’innovation territoriale du Bassin de Thau

Le 6 mai dernier, l’inauguration du site rassemblait le maire de Mèze Henry Fricou, François Commeinhes, président de Sète agglopôle Méditerranée, Yves Michel, président du Syndicat Mixte du Bassin de Thau, Christophe Morgo, conseiller départemental et de nombreux élus et représentants de la conchyliculture.

François Commeinhes a rappelé les enjeux et objectifs liés à l’économie bleue et « l’implication de Sète Agglo Méditerranée aux cotés de la Région Occitanie dans ces projets innovants, avec des pépinières d’entreprises, des start-up, des fablabs, mais aussi toutes les nouvelles filières de formations qui vont se développer en discussion avec la rectrice d’Occitanie et le Président de l’université de Montpellier, notamment des formations universitaires de 3è cycle, que Sète soutiendra à travers  un véritable campus universitaire.»

Le Syndicat Mixte du Bassin de Thau a créé une plateforme d’innovation territoriale pour assurer la transition écologique sur son littoral. Soutenue par la région Occitanie et dans la lignée du projet Littoral, elle conjugue les compétences de nombreux acteurs scientifiques, professionnels et institutionnels.


Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.