GESTION A CONTRESENS

Le conseil municipal du 19 mai a pris acte du compte administratif 2009 de…

Le conseil municipal du 19 mai a pris acte du compte administratif 2009 de la ville d’Agde, c’est-à-dire l’état des comptes communaux au 31 décembre.

Nous notons que malgré un prélèvement supplémentaire auprès des contribuables et des usagers de près de 4 M € en 2009, prélèvement dû aux augmentations des taxes locales et à la création de nouvelles taxes, la capacité d’autofinancement de la ville d’Agde, qui devrait s’en trouver améliorée d’autant, est restée de fait quasiment identique à celle de 2008.

Cette nouvelle ponction massive est donc déjà partie en fumée et s’avère insuffisante pour couvrir les dépenses d’investissement, comme le remboursement annuel du capital des emprunts municipaux. En conséquence la dette s’accroît et dépasse déjà les 60 M € en 2009, malgré le report de 2 M € d’investissements prévus en 2009 vers 2010 et l’annulation pure et simple de 1,3 M € de dépenses d’équipement.

Ainsi l’endettement atteint un total identique aux recettes de fonctionnement de notre budget municipal, soit 100% de ce qu’on nomme le PIB à l’échelle des Etats. C’est à ce niveau que les autres pays européens doivent aider financièrement certains pays afin d’éviter leur faillite. Ici, personne ne nous aidera. Nous ne recevrons pas de secours extérieur. La variable d’ajustement restera toujours la même, c’est-à-dire de nouveaux prélèvements sur la population, le plus souvent au travers de l’augmentation des diverses taxes.
C’est donc la population qui devra assumer à terme les conséquences de cette gestion à contresens.

Est-ce bien raisonnable de poursuivre dans la voie de l’endettement quand tout démontre à tous les niveaux que c’est le meilleur moyen d’aller dans le mur ?

Henri COUQUET, conseiller municipal, « Agde Pays d’Agde ».

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.