Gil Non chante Marc Na à Montpellier à La Laiterie des Beaux-Arts

Avec son look d’artiste et sa voix bien particulière, le chanteur montpelliérain Gil NON interprète des paroles écrites par Marc NA. Ses chansons – qui…

Avec son look d’artiste et sa voix bien particulière, le chanteur montpelliérain Gil NON interprète des paroles écrites par Marc NA. Ses chansons – qui évoquent pêle-mêle la suprématie du survêtement chez les surhommes, l’amour les jours de grève ou laplace de l’individu au sein de la société – souvent sérieuses sous leur apparence légère, touchent le rêveur qui sommeille en nous ou nous font sourire. Le chanteur se produira à la Laiterie des Beaux-Arts les mardis 15 octobre, 19 novembre et 17 décembre 2013 en seconde partie de soirée, après la pièce de théâtre Le Cabaret des Passions. Un artiste touchant, à découvrir…

 

Gil NON présente un répertoire d’une quarantaine de titres, fruit d’une quinzaine d’années de collaboration fructueuse avec le compositeur et touche-à-tout Marc NA. Il s’agit selon lui d’une “ mise en chansons de petits amusements philosophiques, livrant des impressions de vie, des questionnements légers ”.

Les chansons de Marc NA interprétées par Gil NON sont autant de petites leçons de vie qui régalent leur auditoire. Ses fans espèrent qu’à La Laiterie, Gil NON chantera également sa chanson fétiche, “ Palavas-les-Flots ”, qu’il a écrite à son arrivée à Montpellier, il y a déjà quelques années. Une chanson naïve et minimaliste qui est devenue un cri de ralliement à son univers si particulier.

Virginie MOREAU

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.