Grande réussite pour l’opération « escargot » contre l’écopôle de la Vallasse

Les opposants au projet de création de l’écopôle de la Vallasse (centre d’enfouissement de…

Les opposants au projet de création de l’écopôle de la Vallasse (centre d’enfouissement de déchets et usine de méthanisation sur la commune de Montblanc, aux portes de Bessan et de Vias) viennent de réussir leur pari.
L’opération « escargot » sur les routes du biterrois qu’ils ont organisée, avec le soutien des municipalités de Bessan, Vias et Portiragnes et celui des associations de défense de l’environnement, a été un véritable succès grâce à la participation de centaines de personnes. Un succès incontestable que le préfet de l’Hérault devra prendre en compte.

Partis de Montblanc ce samedi à 13h30, ils ont rejoints Béziers vers 18h… à l’allure de 20 km/h environ sur une distance de 42 km. Plusieurs cités ont été traversées : Montblanc, Bessan, Agde, Vias, Portiragnes et Béziers créant des bouchons et des ralentissements sur l’ensemble du parcours.
Plus d’une centaine de véhicules (tracteurs, motos, véhicules légers, bus, minibus…) formait le cortège de 4 km environ. Difficile de chiffrer exactement les kilomètres de perturbations mais l’entrée dans Béziers a été impressionnante.
A l’arrivée devant la sous-préfecture de Béziers, les opposants, élus et associations, se sont rassemblés avec pancartes, banderoles et fumigènes. Ils ont exprimé une nouvelle fois leur vive détermination à ne pas accepter un tel projet néfaste pour l’environnement et la qualité de vie.
Par la voix du premier adjoint au maire de Bessan, porte parole improvisé des opposants, il a été rappelé la nécessité pour les populations de s’exprimer sur les registres d’enquête publique jusqu’au 9 décembre prochain dans les mairies de Bessan et Montblanc.
Alors qu’une délégation avait demandé à être reçue en sous préfecture, une réponse négative leur a été opposée. Le sous-préfet, certes sur le départ, a été tout simplement hué par la foule. Ce mépris a renforcé la détermination des opposants qui ont annoncé l’organisation d’une nouvelle manifestation d’ici le 9 décembre.
Sur le fond du dossier, plusieurs points ont été rapidement soulevés sur la voie publique : la protection de la nappe astienne, l’aspect routier et l’incompétence évidente de la société porteuse du projet qui ne gère aucune autre structure similaire de traitement de déchets en France.
La presse, sur place, a relayé le déroulement de la manifestation qui s’est terminée dans le calme et la satisfaction de tous devant la sous-préfecture biterroise. Organisée en seulement quinze jours, tous étaient fiers d’avoir absolument réussi ce pari avec sérieux, détermination, sécurité mais aussi convivialité.
Parmi les élus, toutes tendances confondues, on notait la présence de nombreux maires-adjoints, conseillers municipaux ainsi que Robert Raluy, maire de Bessan, Claude Exposito, maire de Portiragnes et Richard Monédéro, maire de Vias. Le conseiller général Sébastien Frey était présent avec son véhicule au départ de Bessan. On notait également la présence d’une délégation de viticulteurs bessanais « Le Rosé de Bessan ».
Un grand bravo a été fait à l’ensemble des organisateurs et notamment aux amis motards de Bessan et des villages alentours qui ont encadré de manière admirable le cortège. Leur maîtrise de la route a été soulignée par tous et ils ont été fortement applaudis.
La coordination des élus et des associations fera un bilan complet de la manifestation ce lundi 23 novembre, à 18h30, en mairie de Bessan. Réunion importante qui déterminera les prochains axes d’action.
Sûr que le succès d’aujourd’hui va rendre encore plus grande la volonté d’obtenir du préfet de l’Hérault le rejet pur et simple de ce projet.

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/21/091121094029885034910078.jpg

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.