Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HÉRAULT - Alerte rouge aux moustiques tigres

Tous les ans, c’est le même combat pour profiter de sa terrasse ou simplement…

Tous les ans, c’est le même combat pour profiter de sa terrasse ou simplement se balader en extérieur. Si les moustiques nous gâchent la vie, le moustique tigre est en plus vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya ou autre zika.

Avec les beaux jours, les moustiques reviennent. Le département de l'Hérault n'est pas épargné, il est même classé comme un département où le moustique-tigre est déclaré implanté et actif.

58 départements concernés

Le moustique tigre est arrivé en France depuis 2004. Dans certains cas, il peut être vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya et Zika. 

De plus en plus présent en France, le moustique-tigre est implanté dans 58 départements dans l'hexagone. Le site d’information sur les moustiques Vigilance moustique, vient de publier une carte de l’exposition des départements aux moustiques-tigre. L'Hérault apparaît comme un département ou le moustique-tigre est « déclaré officiellement implanté et actif ». 

Pas vecteur de coronavirus COVID 19

Pas d’inquiétude en revanche au sujet d’une transmission éventuelle du coronavirus COVID 19. Le Pr Henri Laurichesse est formel : « On n’a pas la preuve que le moustique tigre soit vecteur du coronavirus. Je n’ai jamais entendu cela. Je n’ai jamais vu de données que ce virus qui se transmet par voie aérienne était transmis par « aedes albopictus » (NDLR : le nom scientifique du moustique tigre) ».

On le reconnaît à son corps et ses pattes zébrées de noir et de blanc, et à sa taille plus petite que le moustique commun.

Le moustique tigre est aussi moins véloce et bruyant que son cousin, et il ne pique que le jour. Ou plutôt elle, car seules les femelles piquent, à des fins reproductives.

Le moustique tigre est aussi et surtout vecteur des virus de la dengue, du chikungunya et de Zika, et son expansion sur le sol français augmente d'année en année. Il n’existe pas de vaccin contre la dengue, le chikungunya ou Zika. Pour limiter au maximum les risques d’infection.

Comment se protéger ?

Se protéger contre le moustique tigre, c’est d’abord éliminer ses lieux de vie et ses lieux de ponte. Les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettent pas d’éliminer durablement les moustiques.

Pour se protéger du moustique tigre et éviter sa propagation, il est recommandé de détruire ou assécher les réserves d'eau stagnante à l'intérieur ou l'extérieur du domicile : gouttières, coupelles de pots de fleurs, particulièrement prisées par les femelles pour y pondre leurs œufs.

Pour éviter de vous faire piquer, vous pouvez porter des vêtements amples et longs, et utiliser des produits anti-moustiques : diffuseurs électriques à l'intérieur des maisons, et serpentins à l'extérieur.  L’imprégnation des vêtements par des insecticides renforce cette protection (avantages : persistance du produit, coût et sécurité d’emploi puisque le contact avec la peau est fortement réduit).

L’utilisation de répulsifs est recommandée, avec précaution, chez la femme enceinte et l’enfant de moins de 12 ans. Pour les bébés de moins de deux mois, il est recommandé de n’utiliser aucun produit répulsif et de privilégier l'utilisation de moustiquaires imprégnées.

Dans l’habitat, il est possible d’équiper portes et fenêtres de moustiquaires afin de réduire la présence de moustiques. Cette barrière physique peut être complétée par le traitement systématique, à l’aide d’insecticides, des rideaux de portes, voilages, fenêtres et séparations intérieures ainsi que par l’utilisation de répulsifs domestiques comme les diffuseurs électriques. Les tortillons fumigènes ne doivent être utilisés qu’à l’extérieur ou dans une pièce correctement aérée. Les moustiques n’aimant pas les endroits frais, la climatisation est également un bon moyen de protection individuelle.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.