Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HÉRAULT - Des contrôles sur les axes routiers, en gare mais aussi dans les airs traquent les éventuels touristes

Le sujet est très commenté sur les réseaux sociaux depuis le début des vacances…

Le sujet est très commenté sur les réseaux sociaux depuis le début des vacances scolaires de la zone C ( Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles).

Nombre d'habitants des communes littorales ont peur de voir arriver en masse de touristes qui, habituellement bienvenus, sont déclarés persona non grata en cette période de confinement et de pandémie nationale.

Ici, la situation est relativement saine et on n'a pas envie de voir arriver le virus” peut-on lire dans les commentaires de  l'article paru dans nos colonnes ce samedi à ce sujet.

Hors de question de voir les touristes se balader sur la plage pendant que l'on est confiné” prévient Lyne T. résidente au Cap d'Agde.

Au Grau d'Agde, toutes les résidences secondaires sont ouvertes depuis dimanche” alerte Jordan M.

Un autre internaute, Paul B. indique ” J'ai du mal à croire que les vacanciers sont arrivés en masse, car la superficie moyenne des logements est de 30m2, les restaurants sont fermés, les plages interdites, etc.
Donc à moins de posséder une villa avec un grand jardin et une piscine..
.” 

Alors psychose ou réalité ?

Ce lundi, le maire d'Agde affirmait dans un interview vidéo qu'il n'avait pas été constaté d'arrivées notoires sur la commune et que la police municipale avait multiplié les contrôles ces derniers jours sans relever d'infractions.

Des contrôles sur les axes routiers, en gare mais aussi dans les airs

Du coté de l'État, le Préfet de l'Hérault Jacques Witkowski a également  donné de fermes instructions à l'ensemble des forces de l'ordre du département afin de renvoyer chez eux les éventuels vacanciers. Des contrôles de Gendarmerie ont eu lieu en ce sens notamment à Sérignan et à Vias. Sur cette commune, des vacanciers repérés par hélicoptère sur la plage ont été verbalisés par les gendarmes.

Sur Agde, les polices nationales et municipales quadrillent le terrain depuis ce week-end afin de quantifier le phénomène. 

Tous les jours, une patrouille de police procède au contrôle des voyageurs du seul TGV qui arrive en gare d'Agde.  Sur ces 3 derniers jours, il a été dressé en gare 3 procès-verbaux d'infraction pour non respect du confinement.

Coté plage, le drône de la police nationale a été déployé sur les 14 km du littoral ce samedi. “En une après-midi de surveillance, nous avons constaté 3 personnes en infraction qui ont été immédiatement verbalisées et renvoyées chez elles” indique Annabelle Challies, la commissaire de la circonscription de police d'Agde.

Sur les axes routiers, les contrôles se sont là aussi multipliés depuis samedi.  “Nous avons constaté entre samedi et dimanche, un seul automobiliste “hors département” venu passer quelques jours dans sa résidence secondaire du Cap d'Agde. Après avoir été verbalisé, il a reçu l'injonction de repartir immédiatement ” précise la commissaire de police.

Une ville quadrillée et un seul touriste contrôlé

Les contrôles routiers ont continué ce mardi après midi où les forces de police, nationale et municipale, ont procédé à des contrôles systématiques sur différents axes routiers, entre 14h00 et 17h00. Épaulés par des effectifs départementaux de la CDI ( Compagnie Départementale d'Intervention) en provenance de Montpellier, les policiers  locaux ont procédé aux contrôles de plus de 300 véhicules. “Sur l'ensemble des trois points de contrôle, nous avons procédé à une dizaine de verbalisations dont une seule concernait un touriste. Habitant dans l'Essonne, il était venu passer quelques jours de villégiature dans le sud” indique le major de police, responsable du dispositif. 

Campings fermés et pas de location constatée

Les patrouilles de police ont également fait le tour des campings sur la commune. Dans chaque établissement, le constat est le même : ils sont tous fermés et seuls les résidents à l'année y ont accès. Aucune location d'appartements n'a pas été non plus décelée.

Au final, le constat est le suivant : ” Nous étions prévenus du risque éventuel de l'arrivée de touristes en ce début de période de vacances scolaires mais nos constatations sur le terrain depuis 4 jours indiquent que nous sommes sur un phénomène très marginal. Nous allons de toute façon continuer à occuper le terrain et procéder à des contrôles, sur tous les secteurs de la ville, y compris au village naturiste ” a indiqué la Commissaire de Police.

Un seul mot d'ordre : rester chez soi… malgré le beau temps !

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.