HERAULT - Fermeture des centres de soins U.T.T.A.D. ? Lettre de Gérard Rey aux députés de l'Hérault

‌‌‌Mesdames et Messieurs les Députés de l'Hérault,Certaines circonstances nécessitent une réelle union de toutes…

‌‌‌

Mesdames et Messieurs les Députés de l'Hérault,

Certaines circonstances nécessitent une réelle union de toutes les compétences afin de réfléchir ensemble aux décisions les mieux adaptées aux situations d'urgence.

Lorsque cette urgence concerne des citoyens vulnérables à risque suicidaire, il convient d'écarter les différences politiques pour agir vite ….  et agir bien !

​Dans ce contexte, j'adresse à l'ensemble des députés de l'Hérault, quelque soit leur appartenance politique, l'appel au secours qui m'est parvenu de la part des patients et des praticiens de l'Unité de Traitement des Troubles Anxieux et Dépressifs (U.T.T.A.D) du CHRU de Montpellier.

Cette filière de soins spécifiques créée en 1996 est axée sur la prise en charge des patients anxio-dépressifs.

​Elle comprend 19 lits d'hospitalisation à temps complet (Hôpital la Colombière), ainsi que des soins ambulatoires en hôpital de jour complétés par un lieu de consultations (C.M.T. Euridis) situé Chemin de Moularès à Montpellier.

Cette filière de santé reprend les directives ministérielles de développement des soins de prévention aux risques suicidaires en privilégiant au maximum les soins ambulatoires en extra hospitaliers.

 

Le partenariat avec les confrères libéraux et les médecins du travail de l'AMETRA permet une prise en charge précoce des patients présentant un haut risque de décompensation dépressive en diminuant les hospitalisations de longue durée.

Le 12 Avril, sans concertation avec les acteurs de terrain, une restructuration du service de psychiatrie est annoncée brutalement avec la fermeture définitive de l'Unité d'hospitalisation U.T.T.A.D. et le rapatriement des soins en intra hospitaliers dans des pavillons vétustes de La Colombière où seront réunis de nombreux patients souffrant de pathologies très différentes qu'il serait préférable de recevoir dans des unités de soins adaptés à chaque maladie.

Ceci semble contraire au parcours de soins des filières spécifiques prévues dans les directives.

Cette annonce brutale a touché de plein fouet les malades et le personnel médical. Les conséquences risquent d'être lourdes pour cette mission de service publique avec une perte de chance importante pour un grand nombre de patients n'ayant pas les ressources pour se faire soigner en clinique privée.

Les patients, prévenus directement par la direction, ont subi un stress supplémentaire lourd et inutile qui place le personnel soignant dans un embarras extrême qui ne leur permet pas d'accompagner l'angoisse légitime des malades très vulnérables. 

La réduction drastique des effectifs ne permet plus d'assurer les missions de soins, particulièrement auprès des plus démunis et cette situation conduit à un état d'épuisement des soignants incompatible  avec les responsabilités humaines qui sont les leurs.

Les patients, les malades hospitalisés et le personnel de l'U.T.T.A.D. du CHRU de Montpellier,  vous demandent, Mesdames et Messieurs les Députés, d'examiner ce dossier avec responsabilité et bienveillance afin de permettre une prise en charge satisfaisante et équitable à l'ensemble des patients anxio-dépressifs de ces centres de soins.

Je vous en remercie par avance,

Et vous prie d'accepter, Mesdames et Messieurs les Députés, l'expression de mes salutations cordiales et respectueuses.
 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.