Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - « Gilets Jaunes : Laissons place à l’esprit de Noël » par Philippe Huppé

 Depuis le 17 novembre, la France est profondément bousculée, bouleversée, presque traumatisée. Les mobilisations…

 

Depuis le 17 novembre, la France est profondément bousculée, bouleversée, presque traumatisée. Les mobilisations en tout genre ont révélé une profonde colère, allant jusqu’à une violence inacceptable vis-à-vis des forces de l’ordre et des symboles de notre pays.

Ces dernières semaines, je me suis rendu auprès des Gilets Jaunes qui, pacifiquement, manifestaient sur ma circonscription. De Clermont l’Hérault en passant par Paulhan, Saint-Pons-de-Thomières et jusqu’à Béziers, j’ai entendu la souffrance derrière cette colère. Ceux que j’ai rencontrés sont bien loin d’appeler à l’anarchie dans notre pays ou à une présumée VIe République. Ceux que j’ai rencontrés ne se préoccupent que de leur fin de mois.

Le Président de la République a témoigné, par ses actes, de la pleine mesure de cette situation. Aussi, il a été décidé d’annuler la hausse des taxes sur le carburant, fruit de la manifestation des Gilets Jaunes. La souffrance pourtant, nous le savons, va bien au-delà. C’est pourquoi, des décisions importantes et inédites ont été prises, comme l’augmentation de 100€ des revenus pour un salarié au SMIC, l’annulation de la hausse de la CSG pour les retraites jusqu’à 2000 €, ou la défiscalisation des heures supplémentaires et d’une prime versée par l’employeur, s’il peut. 

Pourtant, malgré ces décisions fortes et inédites, certains Gilets Jaunes continuent à appeler la population à manifester samedi 15 décembre. Il me semble que le temps pour un tel appel est dépassé car nous sommes dans une période nouvelle de discussion et d’écoute.

Aussi, en ce dernier week-end de l’Avent, je ne peux qu’appeler à cesser les blocages.

Il est temps pour les Gilets Jaunes radicalisés de prendre conscience des conséquences désastreuses de leurs blocages. La période de Noël est très importante pour les commerçants des centres-villes et des artisans. Ne pas l’entendre c’est les mettre en danger. La perte d’activité est dangereuse pour les commerçants, les artisans, les indépendants et les PME et pour leurs salariés. Si le Gouvernement est pleinement mobilisé pour apporter l’aide nécessaire, de nombreux commerces dans toute la France sont, du fait des blocages et des saccades, obligés de fermer et parfois de mettre la clé sous la porte.

Enfin, le Président de la République a décidé d’ouvrir une large consultation sur notre système fiscal, sur la transition écologique, sur les réformes institutionnelles, l’organisation de l’État, aujourd’hui trop parisien, mais aussi sur la question de l’immigration et de l’identité de notre Nation.

Il est grand temps de quitter les ronds-points et la violence pour laisser place au dialogue et à la concertation. Pleinement impliqué dans cette « Grande concertation nationale » pour laisser la parole aux Français, je vais organiser, dès le mois de janvier une dizaine de réunions dans toute la circonscription. Ce sera l’occasion d’affronter franchement toutes les questions qui animent notre pays et de constituer un « cahier d’idées ».

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.