HERAULT - INÉLIGIBILITÉ DES CANDIDATS POUR MANQUEMENT AU DEVOIR DE PROBITÉ par Jean-Pierre GRAND Sénateur

Amendement 90 rect. – Sénat – Première lecture – M. Henri CABANEL Rejeté Amendement…

Amendement 90 rect. – Sénat – Première lecture – M. Henri CABANEL Rejeté Amendement 303 – AN – Nouvelle lecture – Mme DOMBRE COSTE Adopté

Avis défavorables du Gouvernement et du Rapporteur Sébastien DENAJA Député PS de l’Hérault

Amendement irrecevable car adopté selon une procédure contraire à la Constitution

Après la première lecture, les amendements doivent être en relation directe avec une disposition restant en discussion. Cette règle, inscrite de longue date dans le Règlement des assemblées, a été progressivement consacrée par le Conseil constitutionnel entre 1998 et 2006. Elle prohibe l’introduction, à ce stade de la navette, d’articles additionnels. Le Conseil constitutionnel n’hésite pas à censurer, en outre, les dispositions nouvelles introduites sous forme de paragraphes additionnels.

Amendement contraire à la Constitution

Décision n° 82-146 DC du 18 novembre 1982 du Conseil Constitutionnel

Restriction à l’éligibilité

La qualité de citoyen ouvre le droit de vote et l’éligibilité dans des conditions identiques à tous ceux qui n’en sont pas exclus.

Les quatre motifs de restrictions à l’éligibilité sont les suivants :

–  l’âge (minorité) ;

–  l’incapacité (désordres psychiques graves) ;

–  la nationalité ;

–  la préservation de la liberté de l’électeur ou l’indépendance de l’élu.

Ces principes de valeur constitutionnelle s’opposent à toute division par catégories des électeurs ou des éligibles. Il en est ainsi pour tout suffrage politique.

Inéligibilité à vie

Le Parlement n’adoptant plus de lois d’amnistie, une condamnation figurera donc ad vitam aeternam sur le casier judiciaire. Il s’agirait donc d’une inéligibilité à vie, contraire à la Constitution.

Individualisation des peines

L’instauration d’une sanction automatique d’inéligibilité viole ce principe constitutionnel.

Amendement inapplicable

Les candidats ne pourront fournir le bulletin n° 2 de leur casier judicaire lors de leur déclaration de candidature car il n’est pas accessible à la demande des intéressés.

Autres critiques

Pourquoi limiter la sanction uniquement au manque de probité ?
Dans sa réaction, la sanction est uniquement pour les élus locaux, par pour les parlementaires.

Solution : une peine obligatoire complémentaire d’inéligibilité pour les élus condamnés pour atteinte à la probité inscrite à l’article 10 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.