Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - Journée internationale des femmes : Emmanuelle Ménard rend hommage à Jacquette de Bachelier

 Pourquoi rendre hommage à une femme née au XVIe siècle à l’occasion de la…

 

Pourquoi rendre hommage à une femme née au XVIe siècle à l’occasion de la journée internationale qui leur est consacrée, chaque année, le 8 mars ? Pourquoi l’avoir choisie alors que l’actualité nous offre de multiples exemples de femmes méritant mille fois qu’on salue leurs combats ? Pourquoi aller chercher dans un lointain passé ce dont le présent regorge ?

Tout simplement pour réaffirmer que le combat des femmes ne date pas d’hier, qu’il compte des figures emblématiques, des héros depuis longtemps. Que des femmes ont su dire non aux mariages arrangés, aux rôles imposés, aux soumissions obligatoires depuis des siècles. Et qu’à ce titre, la Biterroise Jacquette de Bachelier est un modèle, un exemple.

Jacquette de Bachelier ? Née en 1559 dans une famille fortunée de la ville, menant une vie très mondaine, promise à un seigneur du Biterrois, Jacquette refuse ce mariage et, à 25 ans, prend l'habit de Saint-François pour mener une vie de solitude et de pénitence dans une petite maison dans l'actuel quartier Saint-Jacques.

Mais ce n’est pas seulement cette force de caractère qu’Emmanuelle Ménard veut mettre en avant. Jacquette de Bachelier, c’est aussi le courage incarné, le dévouement aux autres, l’abnégation faite femme : lors de la peste de 1629 qui ravage la ville, elle redonne courage aux Biterrois accablés, porte secours aux malades au péril de sa vie.

Elle est même laissée pour morte alors qu'elle n'est qu'évanouie, à bout de force. Elle se serait relevée seule de la charrette sur laquelle on emportait les morts !

Reconnue par tous pour sa sagesse, elle est régulièrement consultée par les magistrats de la ville et quelques grands seigneurs, comme le Duc de Montmorency.

A sa mort, en 1635, Jacquette de Bachelier est inhumée dans l'église des capucins. Après avoir été déplacé dans l'église Saint-Jacques, le corps de Jacquette de Bachelier repose depuis 1964 dans l'église Sainte-Famille.

Madame le député se rendra ce vendredi 8 mars à 16h45 en l'église Sainte-Famille pour honorer sa mémoire. Et, à travers elle, ce courage, cette opiniâtreté, cette abnégation dont tant de femmes ont fait et font toujours preuve dans leur vie. Béziers peut être fière de cette femme d’exception.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.