HÉRAULT - Pic d’accidentalité routière après le changement d’heure, soyez visible !

Alors que le passage à l’heure d’hiver interviendra dans la nuit du samedi 24…

Alors que le passage à l’heure d’hiver interviendra dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre 2020, la sécurité routière rappelle à tous les usagers de la route et notamment aux piétons, cyclistes et utilisateurs de trottinettes, l’importance de se rendre visible. Chaque année, selon l’ONISR, cette période est, en effet, marquée par un pic d’accidentalité. Le nombre d'accidents impliquant un piéton augmente de manière récurrente, de + 42% en novembre, par rapport au mois d'octobre (à la fin duquel se produit le changement d'heure), sur le créneau horaire de 17 h – 19 h (et + 13,6 % sur la tranche horaire matinale de 7 h – 9 h).

Selon Marie Gautier-Melleray, Déléguée interministérielle à la sécurité routière, un pic d’accidentalité est observé après le week-end du changement d’heure. Jusqu’à + 42 % d’accidents en plus pour les piétons sur la tranche de l’heure de pointe du soir (17h-19h) entre les mois d’octobre et novembre. Le risque d‘accident est amplifié par la baisse de la luminosité qui engendre nécessairement un manque de visibilité. «Il est impératif que les automobilistes redoublent de vigilance et que les usagers de la route dits vulnérables, piétons, cyclistes, utilisateurs de trottinettes, se rendent bien visibles», affirme-t-elle. 

37 cyclistes tués en septembre

Cette année, l’augmentation importante de certaines pratiques comme le vélo ou la trottinette pousse la sécurité routière a renforcé les messages de prévention à leur égard. En septembre, 37 cyclistes ont perdu la vie, un bilan inédit depuis ces 10 dernières années. D’autant plus que 21% des cyclistes tués ou blessés le sont la nuit.

«Il est important de rappeler aux automobilistes qu’ils doivent être particulièrement vigilants. Mon conseil est de ralentir et d’être attentif plus que jamais aux autres usagers plus vulnérables en respectant la priorité aux piétons et en se tenant à distance des trottoirs (au moins 1 mètre) pour la sécurité des piétons et cyclistes. Nous encourageons les usagers les plus vulnérables, piétons, cyclistes, utilisateurs de trottinettes, à porter des vêtements clairs, à bien faire attention aux angles morts notamment de bus ou poids lourd, ou encore à bien indiquer leurs changements de direction. Il serait très judicieux que les cyclistes et utilisateurs de trottinettes portent un bandeau ou un gilet rétro-réfléchissant, gilet qui, je le rappelle, est obligatoire la nuit, ou lorsque la visibilité est insuffisante quand on circule hors agglomération. C’est pour cette raison que nous avons organisé une opération de campagne terrain autour de la visibilité des cyclistes et des usagers de trottinettes, en déposant des brassards rétro-réfléchissants sur les guidons des vélos et trottinettes en libre-service. » 

Si vous ne souhaitez pas faire partie des chiffres d’accidentalité de la sécurité routière, que vous soyez à pied, à vélo, à deux-roues motorisés ou à trottinette, rendez-vous visible !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.