HERAULT - PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES : DES MANŒUVRES POLITICIENNES PEU SOUHAITABLES ….

Les sessions de 12 heures de travail de la Commission Nationale d’Investiture ne suffiront…

Les sessions de 12 heures de travail de la Commission Nationale d’Investiture ne suffiront certainement pas pour examiner de près les 15.000 dossiers déposés …. Ni pour répondre aux nombreux harcèlements quotidiens des politiciens « candidats députés » prêts à tout compromis, transaction ou arrangement qui peuvent leur permettre d’obtenir le poste convoité.

D’après le Midi Libre du dimanche 30 avril 2017, il semble que la 7ème circonscription de l’Hérault soit dans ce cas.

L’aimable soutien de Monsieur le Maire de Montpellier permet à Monsieur Alain Vogel, réélu de justesse à Pézenas, de se découvrir une subite passion pour Emmanuel Macron grâce à des négociations obscures, bien éloignées des critères de renouveau et de gestion compétente du mouvement « En Marche ».

Compromis …. Ou échanges de bonnes intentions réciproques ? …. Nous sommes dans la pure politique politicienne que nous espérions effacer par notre travail vertueux et notre mobilisation collective où la probité et la transparence guidaient l’intérêt général du territoire héraultais.

Comme le dit Monsieur François Lavigne, porte-parole du mouvement « En Marche » sur le piscénois :

« Ceux qui achètent un brevet de Macronisme sans avoir aidé, soutenu et participé sur le terrain au succès du 1er tour, n’ont pas leur place dans ce mouvement !! ».

Je pensais ces intrigues absentes de la révolution « En Marche », mais lorsque le maire de Pézenas indique « qu’il n’y aura candidature que si il y a investiture ….. », on peut s’étonner de la prise en considération par la CNI d’un candidat de dernière minute qui assujettit son exclusive caution morale à l’investiture d’un mandat de député !! ….

Les candidatures tardivement et difficilement mises en place sont un réel handicap à la réalisation d’un changement sans compromis dans le respect de nos convictions profondes.

Avant d’accepter de participer à une assemblée législative, il est tout à fait logique d’avoir une connaissance des chefs de file et des leaders chargés de diriger les débats et les décisions.

Cette transparence d’une importance réelle est, à quelques jours de l’élection présidentielle, entourée d’une obscure confusion aggravée par le défilé incessant des anciens ténors du précédent quinquennat en quête d’un relooking politique laissant espérer une nouvelle mandature …….

Dans ces conditions de flou et d’incertitude, la confirmation d’un dépôt de candidature risque de me contraindre à délaisser mes convictions centristes au seul profit des privilèges d’un mandat national … ce qui n’est pas envisageable !

Je prends donc la décision de ne pas participer au scrutin des législatives malgré le travail effectué par l’équipe « Val d’Hérault – Canton d’Agde » et tous les marcheurs, qui permettra à Emmanuel Macron de devenir le 7 mai 2017, le futur Président de la République française.

Je resterai fidèle à cette mission et Je continuerai ensuite à travailler au service de mes concitoyens avec la sincérité et la loyauté indispensable au respect de l’intérêt collectif.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.