HERAULT - PRESIDENTIELLES : PARLONS UN PEU DES CHOSES SÉRIEUSES par Gérard REY

C’est avec effarement et agacement que nous voyons se dérouler la pire des campagnes…

C’est avec effarement et agacement que nous voyons se dérouler la pire des campagnes présidentielles que nous pouvions souhaiter pour notre pays qui défend les notions de « Liberté, Egalité, Fraternité » dans sa devise républicaine.

Faute de Fraternité citoyenne et de Liberté de communication, nous subissons les déballages des divisions partisanes haineuses bien loin des préoccupations fondamentales des français.

On nous parle de trahison, d’exclusion, de corruption, …. On assiste en direct à de sournoises tartuferies qui déshonorent la classe politique autant que les abus et les détournements publiquement dévoilés.

Triste politique et triste campagne qui démontrent l’inefficacité des soi-disantes «primaires démocratiques» lesquelles n’ont servi qu’à prélever quelques millions d’€uros supplémentaires qui viennent s’ajouter aux appointements et indemnités de nos élus en campagne… rétributions sur fonds publics pourtant destinées à d’autres utilisations que la promotion de leur ambition personnelle !!

Ce n’est pas le cas d’Emmanuel Macron et cela mérite d’être souligné. Personne non plus n’a entendu le candidat d’« En Marche » se plaindre et se poser en victime des accusations utilisées sournoisement par des candidats en mal de croissance de sondage …..

Emmanuel Macron réagit fermement mais poliment en refusant le terrain déshonorant choisi par certains candidats.

On l’accusait d’être « l’homme sans programme » et il nous a livré le résultat d’un travail citoyen exemplaire où l’union des compétences ne se conjugue plus à l’intérieur d’un parti clientéliste mais dans un centre ouvert à une nouvelle gestion d’intérêt collectif.

La synthèse ci-jointe, effectuée à partir du programme disponible sur le site « En Marche », permettra à chacun de retrouver les centres d’intérêts qui lui sont prioritaires.

SYNTHESE DU PROGRAMME D’EMMANUEL MACRON

A. TRAVAIL ET ENTREPRISES

  1. Réduire les cotisations payées par les salariés, les indépendants et les fonctionnaires
     
  2. Baisser l’impôt sur les sociétés de 33,3 % à 25 % pour rejoindre la moyenne européenne
     
  3. Baisser les cotisations sociales des employeurs pour les aider à l’embauche (économie annuelle par salarié d’environ 2000 €uros annuels)
     
  4. Rétablir les exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires
     
  5. Soutenir les organisations de production agricole en changeant le droit européen de la concurrence
     
  6. Aider les agriculteurs à moderniser leurs exploitations (5 milliards d’€uros)

B. SOCIAL ET SANTE

  1. Supprimer le Régime Social des Indépendants (RSI) et mettre en place une assurance chômage étendue à tous : artisans, commerçants, entrepreneurs, professions libérales, agriculteurs et salariés
     
  2. Egalité pour tous des cotisations et droits à la retraite
     
  3. Augmenter le minimum vieillesse de 1200 €uros annuels
     
  4. Création d’un versement social unique en remplacement des multiples assistances
     
  5. Suspension des prestations pour les fraudes sociales graves
     
  6. Prise en charge des prothèses et lunette
     
  7. Doubler le nombre de maisons de santé
     
  8. Création d’un service sanitaire de 3 mois pour des actions de prévention
     
  9. Attribution d’une auxiliaire de vie sociale aux enfants handicapés
     
  10. Augmenter l’allocation adulte handicapé de 1200 € par an

C. SECURITE ET ORDRE CIVIL

  1. Démantèlement des associations qui s’attaquent à la République
     
  2. Reconduction des immigrés clandestins à la frontière sans délai
     
  3. Plus 10.000 policiers et gendarmes et service militaire obligatoire (1 mois)
     
  4. Construction de 15.000 places de prison et exécution des peines
     
  5. Lutte contre les  incivilités et application stricte du principe de laïcité
     
  6. Maitrise de la langue française obligatoire pour toute intégration en France
     
  7. Création d’une force spéciale de garde-frontières européens
     
  8. Augmenter les moyens de nos armées et de notre sécurité intérieure
     
  9. Création d’un fond européen de défense pour les équipements militaires

D. ADMINISTRATION ET FISCALITE

  1. Ouverture des services publics les soirées et les samedis
     
  2. Renouvellement des documents simplifiés par internet
     
  3. Plus d’autonomie des préfectures
     
  4. Réduction de la complexité administrative
     
  5. Simplifier la justice d’instance et raccourcir les délais pour les litiges inférieurs à 4000 €uros
     
  6. Exonération de la taxe d’habitation pour les classes moyennes et populaires sans perte de revenus pour les communes

       7. Développement de la participation citoyenne dans les consultations communales et parlementaires

E. EUROPE ET ENVIRONNEMENT

  1. Lutter contre les « arrangements » fiscaux entre états et entreprises européennes
     
  2. Priorité dans les marchés publics aux entreprises qui produisent en Europe et contrôle des investissements étrangers pour préserver nos entreprises
     
  3. Plan de transition agricole de 15 milliards d’€uros pour s’adapter aux normes environnementales européennes
     
  4. Investir largement sur la transition environnementale :
  • Plan d’investissement de 15 milliards d’€uros pour la transition écologique et énergétique
  • Lutte contre les pesticides
  • Rénover 1 million de logements mal isolés
  1. Réduire de moitié la pollution atmosphérique et prime de 1000 €uros pour remplacement des véhicules polluants

       6. Construction rapide de logements dans les régions où cela est nécessaire

F. ENSEIGNEMENT

  1. Priorité à l’école primaire pour que tous sachent lire, écrire et compter dès la fin du primaire
     
  2. Limiter à 12 élèves par enseignant en zone prioritaire
     
  3. Renforcer l’autonomie des Universités et moderniser le Baccalauréat
     
  4. Construction de 80.000 logements pour les jeunes
     
  5. Généraliser l’Erasmus aux étudiants et apprentis
     
  6. Effort massif pour l’apprentissage avec filières en alternance dans les lycées professionnels (15 milliards d’€uros pour les qualifications)
     
  7. Définition des programmes de formations avec les branches professionnelles

G. ELUS ET DEPENSES PUBLIQUES

  1. Stricte moralisation de la vie publique des élus avec interdiction d’embauche d’un membre de la famille
     
  2. Pas de cumul des mandats et limitation des mandats successifs
     
  3. Suppression des privilèges des élus et particulièrement du régime social des retraites
     
  4. Réduction d’un tiers du nombre des députés et des sénateurs
     
  5. Simplification et rénovation du fonctionnement parlementaire
     
  6. Baisse durable des dépenses publiques fixées obligatoirement pour chaque ministre (moins 60 milliards d’€uros par an  en fin de quinquennat)

       7. Une transparence totale sur les actions et les résultats sera directement accessible à tous (mise en ligne)

C’est un nouveau modèle de croissance que propose Emmanuel Macron avec une baisse des charges fiscales socialement juste et économiquement efficace.

Il s’agit du meilleur plan d’avenir pour la France avec un véritable effort de réduction des dépenses publiques.

Cette trajectoire budgétaire établie sous des hypothèses de croissance prudente doit permettre de relancer l’économie de notre pays dans un cadre européen mieux contrôlé.

Je soutiens Emmanuel Macron, nouveau leader de ce centre qui est la base de mon engagement politique depuis de nombreuses années.

Il sera un Président sans compromis pour valoriser le travail, la sécurité et la liberté des français en encourageant la tolérance et la solidarité indispensable aux actions nécessaires.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.