Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

HERAULT - Un terroir, des hommes : le Pic St Loup

Avis aux amoureux des vins du Pic Saint Loup : un livre sur cette appellation (français/anglais) voit le jour. Fruit de la collaboration entre Florence Jaroniak, rédactrice, Sharon Nagel, journaliste traductrice d’origine britannique et Claude Cruells, photographe, férus des vins de la région, « Un Terroir, des Hommes, Le Pic Saint Loup » est paru […]

Avis aux amoureux des vins du Pic Saint Loup : un livre sur cette appellation (français/anglais) voit le jour. Fruit de la collaboration entre Florence Jaroniak, rédactrice, Sharon Nagel, journaliste traductrice d’origine britannique et Claude Cruells, photographe, férus des vins de la région, « Un Terroir, des Hommes, Le Pic Saint Loup » est paru aux Vignes Buissonnières (les 7 et 8 juin 2014). Premier tome d’une collection (enfin) dédiée aux terroirs qualitatifs du Languedoc-Roussillon, il propose une approche complète, vivante et richement illustrée de ce territoire viticole, avec pour fil conducteur, les hommes et les femmes qui en façonnent l’identité.

Phénoménaux…

C’est le terme qui s’impose pour définir les progrès accomplis dans l’ensemble du vignoble languedocien au cours des dernières décennies. Pourtant, aucun ouvrage récent n’est venu porter ce message aux amateurs et aux consommateurs de vins, alors même que libraires et vignerons confirment l’existence d’une réelle demande.

Un contexte propice

Au nombre des locomotives ainsi engagées sur la voie de l’excellence, comment ne pas citer d’emblée le Pic Saint Loup ? Précurseurs, ses vignerons continuent à gravir les échelons qualitatifs avec en vue, une démarche quasi aboutie vers l’obtention d’une appellation à part entière. Le moment s’avère donc particulièrement propice à un focus littéraire sur ce cru déjà consacré par la presse mais toujours en attente d’un livre de référence qui retrace son parcours exceptionnel.

Une collection en perspective

 

Et parce que la mutation qualitative de la viticulture régionale ne se limite pas au Pic Saint Loup, notre ambition est d’étendre le concept aux autres Terroirs d’Exception et Crus du Languedoc : La Clape, Terrasses du Larzac, Grès de Montpellier, Minervois la Livinière, Corbières Boutenac… A cette fin, et pour contribuer à la valorisation de ces territoires, nous avons créé l’association « Terroirs d’Exception », ouverte à tous ceux qui partagent cette même volonté.

Histoire

Jeune cru comparé à d’autres régions viticoles françaises, le Pic Saint Loup recèle un passé bien plus riche que ses consommateurs ne le soupçonnent. D’où l’intérêt de replacer dans le contexte local, une histoire qui se confond avec celle de la viticulture languedocienne : présence de lambrusques à l’ère tertiaire, développement du vignoble par les Romains puis renaissance sous l’impulsion des monastères, reconstitution post phylloxérique… Tout en retraçant des épisodes plus spécifiques : l’élevage des moutons dont la dent a lentement faconné le paysage, la République de Montferrand, la naissance de la dénomination Pic Saint Loup au tout début du XXe siècle, la fondation du Syndicat, le gel de 1956, l’obtention du VDQS, celle du statut de cru… Cette partie contemporaine insistera sur l’engagement précoce des vignerons dans des règles de production bien plus strictes que celles imposées par décret et sur les enjeux liés au passage en appellation.

Terroir

Influencées par la situation géographique, la pluviométrie, les variations thermiques et les vents, les particularités climatiques se conjuguent à une palette de sols extrêmement variée : des composantes que ce chapitre détaillera, photos et schémas à l’appui. Seront notamment décrites les grandes étapes géologiques du Pic Saint Loup ; la formation du Pic, de l’Hortus, de la Combe de Mortiès, de la gravette de Corconne… Sans oublier l’impact des différents terroirs sur les styles de vins élaborés : alternances de calcaires tendres et de marnes ; calcaires durs ; dolomies massives et marnes noires ; conglomérats, marnes conglomératiques et grès continentaux ; éboulis d’éclats calcaires du causse ; alluvions et colluvions.

De la vigne au verre

Dernier volet technique, ce chapitre présentera de façon synthétique, les pratiques culturales (densités de plantation, taille, rendements), l’encépagement, les techniques de vinification et d’élevage, en mettant l’accent sur des commentaires d’oenologues.

Environnement

De l’image légendaire des trois chevaliers devenus ermites, à celle de carte postale immortalisée par Vincent Bioulès, le décor est planté. Le Pic Saint-Loup fait rêver. Et puise en premier lieu sa magie dans un environnement exceptionnel. Le paysage parle du vin et le vin parle du paysage dans une dialectique étroite qui saute aux yeux. Enchassé dans la nature, le vignoble du Pic Saint Loup, contrairement à bien d’autres, ne se superpose pas de fait, aux paysages existants mais s’y inscrit pleinement, sous forme d’ îlots de vigne, sources de diversification paysagère et de biodiversité. Une symbiose qui permet aux vignerons d’utiliser « naturellement » peu d’intrants. Biodynamie, agriculture biologique ou raisonnée… 90% des domaines ont ainsi une approche environnementale qui ne date pas d’aujourd’hui. C’est ce cercle vertueux entre l’homme qui n’a pas sacrifié la nature et une nature qui le lui rend bien, qui sera ici, expliqué au lecteur.

DEUXIEME PARTIE

Les Hommes

Comment imaginer un livre sur les vins qui ne parlerait pas de (ou plutôt ne donnerait pas la parole à) ceux qui le font… Sans exception ? Un choix d’autant plus justifié que l’une des particularités du Pic Saint-Loup réside dans la solidarité de ses vignerons, unis dans le respect de l’environnement et l’exigence qualitative. Traduire cet état d’esprit, permettre au consommateur de mettre un visage derrière le nom d’un vin. Mais aussi de retrouver dans la diversité des parcours et des personnalités, la richesse historique, géologique et environnementale de l’appellation … Tel est l’objectif de cette approche humaine, illustrée par le ressenti de journalistes, sommelier, oenologue français et étranger sur les vins du Pic Saint Loup.

TROISIEME PARTIE

Déguster, découvrir

La découverte serait incomplète si elle ne s’accompagnait d’une dimension oenotouristique.

Au menu : les évènements incontournables (Vignes Buissonnières, Festa de la Vendemia, etc…), les activités oenotouristiques proposées surle territoire. Et enfin, un carnet de bonnes adresses : liste des hébergements, restaurants, produits du terroir, prestataires d’activités de pleine nature, principaux sites patrimoniaux et culturels…

Auteurs: 

Florence Jaroniak

Journaliste

Entre des racines à l’Est (la Pologne) et une enfance dans le Nord de la France, elle aurait pu « être à l’Ouest » si son prénom ne l’avait naturellement orientée vers le Sud. Experte dans l’art de boucler les valises -sans jamais repasser les chemises- que pouvait-elle y faire de mieux que des études de tourisme, poursuivies assidûment jusqu’en maîtrise ? Traçant ainsi sa route dans les voyages, de rédaction de brochures en récits d’escales, l’écriture a fini par l’emporter.

Collaboratrice d’une agence de presse Montpelliéraine et d’un journal viticole régional, auteur de plusieurs livres : en vingt ans, cette journaliste curieuse et papivore a sans doute mis à mal quelques forêts françaises. Mais pris beaucoup de plaisir à croquer les paysages, le patrimoine, les saveurs et les gens d’ici (y compris en peinture, autre corde à son arc). En définitive, cet ouvrage concrétise le mariage de ses différentes amours. Celui des balades, du vin et des autres…

Tél. 06 62 65 61 30 – f.jaroniak@free.fr

Sharon Nagel

Journaliste-traductrice

Le vin, elle n’est pas tombée dedans quand elle était petite. C’est sous les cieux d’Angleterre que Sharon a grandi… Et nourri rapidement le désir de s’expatrier en quête de soleil et de bons crus. Cap sur la Provence, elle devient assistante d'anglais puis jeune fille au pair -la meilleure école qui soit pour peaufiner son français- avant de se lancer dans la vie active comme documentaliste.

Réminiscence de sa période étudiante, le goût de la lecture et de l’écriture la poussent ensuite vers le journalisme spécialisé… dont un éditeur compréhensif mais aussi anglophile (ça existe) lui ouvre les portes à Montpellier. Une carrière journalistique lui permet aujourd’hui d’allier trois passions : la rédaction, la traduction et les vins. En témoigne sa contribution récente au livre « Gigondas, ses vins, sa terre, ses hommes »* et à de nombreuses études scientifiques, brochures, guides, magazines… Tombée amoureuse du Pic St Loup, elle vit dans un ancien mas vinicole : un lieu idéal pour poursuivre dans une voie qui lui était finalement prédestinée.

* “Gigondas, ses vins, sa terre, ses hommes” a obtenu le Prix international du “Meilleur livre de vin traduit” dans le cadre de la quatrième édition du Festival du livre culinaire (Gourmand awards mondial 2013).

Tél. 06 84 04 19 37 – nagel.sharon@gmail.com

Claude Cruells

Photographe

Photographe professionnel depuis plus de 20 ans, Claude Cruells a un CV long comme le bras. Spécialiste reconnu de la photographie sous-marine dans les années 90, il signe l’exposition « Méditerranée lumière » en 1994, collabore avec le R.A.I.D -unité d’élite de la Police Nationale- pendant 12 ans et fait l’inventaire photographique des cétacés de la Grande Bleue. De l’Everest à Wallis et Futuna, de l’Asie au fin fond de l’Amérique du Sud, il enchaîne ensuite les reportages aux quatre coins du monde, couvrant notamment le désastre du tsunami pour VSD et l’América’s Cup en Nouvelle Zélande pour Bouygues Télécom. Puis il retrouve la terre ferme et s’impose au fil des ans comme le photographe incontournable du monde viti-vinicole du grand Sud : en attestent ses collaborations avec le Département de l’Hérault, le CIVL, le CIVC, les IGP34, le salon Vinisud et de nombreux domaines particuliers. Ce qui ne l’empêche pas de reprendre son sac et son reflex pour réaliser des reportages personnels à thème humaniste dès que l’occasion se présente. Lors du dernier Visa pour l’image, il a ainsi exposé son travail sur le quotidien des mères séropositives de Centrafrique, effectué pour le compte de la Croix-Rouge et publié dans le magazine Photo. Un reportage conçu au moyen format de chez Pentax, marque dont il est aujourd’hui photographe ambassadeur. Profil sportif, âme de globe trotteur, où qu’il passe Claude carbure à la passion !

Tél. 06 71 72 54 80 – contact@photocommunication.com

Format : 21 x 28 cm – 320 pages en quadrichromie
Prix de vente : 29 euros

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.