Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HERAULT - Une semaine du député Philippe Huppé pendant la crise sanitaire 

 Comment s’organise la semaine type du député de la 5ème circonscription de l’Hérault confiné…

 

Comment s’organise la semaine type du député de la 5ème circonscription de l’Hérault confiné dans son village, à plus de 800 kilomètres de l’Assemblée nationale ? 

Au vu des mesures de confinement prises par le gouvernement, Philippe Huppé est contraint de suspendre son activité à Paris. Le député continue donc d’exercer son travail et ses missions efficacement depuis son domicile, grâce aux différents moyens de communication et aux outils technologiques et avec l’aide de ses assistants. 

Même si le rythme de travail est différent, il en reste tout de même intense. En effet, Philippe Huppé a un emploi du temps particulièrement chargé, chez lui comme sur le terrain. Pas moins de 10 réunions en visioconférence, de nombreux rendez-vous téléphoniques, une audioconférence avec le préfet de façon hebdomadaire, les réunions de travail à distance avec ses attachés, sans oublier les dossiers à traiter quotidiennement. Durant cette période, il reste en contact régulier avec ses collègues députés et élus locaux. A ce programme déjà rempli, s’ajoute un déplacement sur le terrain chaque vendredi afin de rencontrer les acteurs du territoire, les maires et les différentes entreprises. 

En complément de ce travail, le député répond en permanence aux multiples demandes sur les réseaux sociaux ainsi qu’aux messages électroniques venant de très nombreuses personnes. 

De plus, il s’occupe particulièrement des questions liées aux métiers d’art en étant en lien avec de nombreux intervenants dans ce domaine. 

Mardi 14 avril : 

La semaine commence à son domicile, dans le charmant village d’Adissan, avec une journée consacrée uniquement aux réunions par visioconférence. Ces entretiens longs et denses font l’objet d’un travail de fond pour résoudre les problèmes évoqués. 

L’une des plus importantes se tient le matin. Il s’agit de la réunion du groupe de travail des entreprises dont il est référent. Lors de celle-ci, plusieurs sujets importants sont abordés entre les différents députés. 

La suite de la journée se rythme avec des échanges, par exemple avec les commissaires aux affaires économiques et le président-directeur général du groupe la Poste. Contact presse : philippe.huppe@assemblee-nationale.fr 01 40 63 74 83 

 

Mercredi 15 avril : 

La matinée débute avec quelques rendez-vous téléphoniques. 

Il s’ensuit une réunion en visioconférence de près de deux heures pour évoquer certains points comme la présentation de l’avancement des travaux de la mission d’information de la Conférence des Présidents, le point sur les travaux des différents groupes de travail sectoriels et le suivi des ordonnances. 

L’après-midi est dédiée à une visioconférence de groupe pour discuter et voter sur le deuxième projet de loi de finances rectificative (PLFR2) lié à la crise du Covid-19 et à ses conséquences économiques et sociales, en présence de Gérald Darmanin et d'Olivier Dussopt. 

La journée se termine avec une réunion téléphonique du député et de ses attachés afin de faire le point sur les travaux en cours ainsi que sur les questions et sollicitations de la population. En ce moment, elles sont nombreuses et témoignent d’une certaine inquiétude et incertitude de chacun face à cette situation inédite. C’est un réel travail d’équipe qui est mis en place, entre le député et ses assistants, afin de répondre aux demandes de la manière la plus efficace et complète possible. Pour cela, chaque attaché oeuvre afin de rédiger des courriers en réponse, effectue des recherches sur différents sujets et répond aussi au nombre considérable de mails importants reçus. Même si chacun travaille de façon autonome, tous restent en contact permanent en télétravail afin de fournir un travail accompli. C’est bel et bien un travail d’équipe qui permet au député Philippe Huppé de répondre aux nombreuses interrogations. 

Jeudi 16 avril : 

Comme depuis le début de la semaine, les réunions en visioconférence seront nombreuses et intenses ce jeudi. Elles représentent un vrai travail à distance. La 1ère , en présence de Bruno Le Maire, est réalisée pour débattre des enjeux qui touchent au déploiement des mesures d’urgences prises par le gouvernement. 

Entre deux visioconférences, le député s’entretient avec le préfet de l’Hérault. Ils font le point sur la situation du territoire ainsi que sur les problématiques liées au COVID-19 qui se posent tant que sur le plan économique, social, sanitaire et médical. 

Les échanges continuent avec une visioconférence en présence de multiples acteurs institutionnels sur la thématique du thermalisme, secteur particulièrement affecté. 

L’après midi se poursuit en assistant à deux longues réunions avec la commission des affaires économiques. L’une est orientée sur un débat traitant du thème du tracking, éventuellement mis en place à la sortie du confinement et l’autre est une audition du ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Didier Guillaume. 

Pour clôturer la journée, Philippe Huppé s’entretiendra avec Alain Griset, le président de l’U2P (union des entreprises de proximité). Cet échange essentiel est indispensable, le député Philippe Huppé est l’un des députés référents du groupe de travail « entreprises ». Contact presse : philippe.huppe@assemblee-nationale.fr 01 40 63 74 83 

 

Vendredi 17 avril : 

Ce jour de la semaine est réservé au déplacement dans la 5ème circonscription de l’Hérault. Tout au long de la journée, le député ira, sur demande de chacun, à leur rencontre. Ce programme est réfléchi et travaillé, en amont durant la semaine, par les attachés du député afin de se rendre efficace. 

Le circuit démarre par une visite dans le village de Minerve. C’est l’occasion pour le député d’échanger avec le maire sur des sujets préoccupants tels que le tourisme local et la viticulture. Plus tard dans la matinée, il s’entretient avec le maire de La Caunette et se rend au lieu de vie et d’accueil Le Château, un établissement pour les enfants en difficultés situé dans la commune. 

L’après-midi est consacrée à la rencontre de différentes petites entreprises de l’ouest héraultais dont le garage MAD 34 à Nissan-lez-Enserune qui s’engage et s’implique dans l’aide aux personnels soignants. Il terminera sa journée auprès d’un traiteur, d’un pépiniériste et d’une micro-entreprise. Il pourra ainsi évoquer avec eux leur situation économique actuelle et à venir. 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.