Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

HERAULT - VIDEOS - Kleber MESQUIDA: Cartes sur table à l'heure du premier bilan

Kléber MESQUIDA, président du Conseil Départemental, Député de l’Hérault a reçu les représentants de la presse Héraultaise ce mercredi 5 octobre autour d’un petit déjeuner afin d’aborder les sujets d’actualité et  de présenter un premier bilan des actions réalisées par le conseil départemental en 2015 et 2016 et en traçant le sillon de sa vision programmatique […]

Kléber MESQUIDA, président du Conseil Départemental, Député de l’Hérault a reçu les représentants de la presse Héraultaise ce mercredi 5 octobre autour d’un petit déjeuner afin d’aborder les sujets d’actualité et  de présenter un premier bilan des actions réalisées par le conseil départemental en 2015 et 2016 et en traçant le sillon de sa vision programmatique ey des engagements pour l'exercice àvenir. 

Entouré de Thierry NEGROU, chef de cabinet et de Daniel VILLESSOT, directeur des services techniques, le président a évoqué  ses relations  avec les autres collectivités, les aides aux communes et aux EPCI, la loi NOTRe et le transfert  des compétences, le trés haut débit, la solidarité  territoriales et les grands chantiers routiers et structurants, la solidarité des personnes, le RSA, la loi sur le vieillissement, l’action menée auprès des jeunes et des collégiens, l’environnement, Alco 2.

Kléber MESQUIDA débuta cet entretien en partageant une pensée pour le malheureux soldat défunt et pour les sapeurs-pompiers blessés grièvement  lors de leur intervention sur le dramatique incendie de Gabian courant  août dernier.

Lors de cette rencontre, Kléber MESQUIDA a laissé entendre  que si ses relations avec la présidente de région OCCITANIE – PYRÉNÉES MÉDITERRANÉE étaient des plus courtoises voire « idylliques » elles le sont beaucoup moins avec le président de la Métropole montpelliéraine, Philippe SAUREL.
Et pour cause, l’application de la loi NOTRe  qu’il avoue avoir voté à l’Assemblée nationale est la cause de nombre de différents  entre les deux hommes.


40  clichés sont disponibles sur notre page FACEBOOK HERAULT-TRIBUNE
 


La loi oblige en, effet, de transférer certaines compétences du département à la Métropole.
Si les deux présidents étaient tombés d’accord  pour le transfert d’au moins 3 compétences : Fonds de solidarité pour le logement, Ade aux jeunes en difficulté et actions de prévention spécialisées auprès  des jeunes et des familles et sur une partie des routes départementales.
Philippe SAUREL  a réaffirmé  sa volonté de récupérer la compétence culturelle et plus particulièrement la partie nord du Domaine d’O, propriété du Département  qui regroupe le théâtre Jean-Claude Carrière et l’amphithéâtre d’O.
Kléber MESQUIDA  a expliqué  que l’offre culturelle  du Département  s’adressait à tous les héraultais et a proposé une participation partagée du lieu : Le département souhaiterait avoir à sa disposition cet équipement 3 mois de l’année du 15 mai au 15 août pendant la période des festivals  et laisserait à la Métropole les 9 autres mois restants. Proposition qui a été refusé par Philippe SAUREL.

A savoir que si  aucun accord n’ait trouvé entre les  deux collectivités, la loi NOTRe prévoit qu’à compter  du 1er janvier 2017, la métropole de Montpellier exercera les 8 compétences suivantes sur l’ensemble de son territoire à la place du département :

– Attribution des aides au titre du fonds de solidarité pour le logement (FSL)

– Missions confiées au service public départemental d’action sociale

– Adoption, adaptation et mise en oeuvre du programme départemental d’insertion (PDI)

– Aide aux jeunes en difficulté (FAJ)

– Actions de prévention spécialisée auprès des jeunes et des familles

– Personnes âgées et action sociale (à l’exclusion des prestations légales : APA)

– ourisme, culture et construction, exploitation et entretien des équipements et infrastructures destinés à la pratique du sport

– Gestion des routes classées dans le domaine public départemental

Par voie de conséquence, le département n’interviendra plus financièrement dans le cadre  de ces compétences dans les 31 communes composant le territoire de la Métropole.

Concernant le très haut débit, l’objectif du département de l’Hérault est de desservir 100 % de la population d’ici 2022.  Coût de l’investissement 300 millions d’euros. Le département financera le projet à hauteur de 60 à 120 millions d’euros. 20 millions d’euros  seront financés par des aides de la région, 57,6 millions d’euros par l’Etat et de l’Europe et le reste sera versé par l’Europe et des financements privés.

Le début des travaux est prévu pour 2017.

Les législatives en point de mire
En conclusion de ce déjeuner de presse, Kléber Mesquida n'a pas éludé la question sur sa décision d'aller aux législatives ou non à la mi-novembre.

« Si j'y vais et que je suis élu, j'abandonnerai la présidence du Département afin de me conformer au non-cumul des mandats », affirme-t-il.

Une candidature qui pour l'heure n'est pas exclue. 

Retrouvez l'intégralité des propos échangés sur nos deux vidéos de cette conférence de presse 

VOIR CI DESSUS LA PREMIERE PARTIE  ( Présentation ) 

VOIR CI DESSOUS LA SECONDE PARTIE ( Questions et réponses à la Presse )

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.