Inauguration de la Maison des Compagnons de Baillargues par la ministre Myriam El Khomri

Le vendredi 24 mars 2017, Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, était en déplacement toute la matinée à Baillargues, dans l’Hérault, à l’occasion de l’inauguration de la Maison des Compagnons du Devoir. C’était le dernier jour où elle pouvait s’exprimer, avant l’activation du devoir de réserve, en raison de l’élection présidentielle à venir.

maison-compagnons-baillargues

Les valeurs de l’apprentissage et du compagnonnage

C’est sur un site à l’écart de la ville de Baillargues, calme et propice à la concentration, que se situe la toute nouvelle Maison des Compagnons du Devoir et du Tour de France, ouverte en juillet 2016 et inaugurée le 24 mars 2017… et qui fait déjà l’objet d’un projet d’extension. Gérée par le prévôt Raphaël Mézié, âgé de seulement 23 ans, elle accueille 60 jeunes itinérants et autant d’apprentis. Un jeune est d’abord apprenti, avant de devenir aspirant puis compagnon, à la suite d’une formation et d’un « parcours d’excellence » qui ont été soulignés par les élus locaux comme par la ministre. Lors de différents discours, la beauté du travail manuel, l’intelligence de la main et les valeurs du compagnonnage, dont la solidarité et le respect de la hiérarchie, ont été loués à de nombreuses reprises. « Le compagnonnage est une culture du savoir-faire et du savoir-être héritière des bâtisseurs de cathédrales, ayant la capacité de se réinventer pour s’adapter au monde moderne. Il symbolise l’excellence des savoir-faire français et accompagne l’innovation », a assuré le 1er conseiller des Compagnons du Devoir, Bertrand Nauleau. Selon lui, l’ADN du compagnonnage a trois composantes : « Le métier ; le voyage propice à la rencontre ; et la transmission ». L’objectif national est de doubler le nombre d’apprentis dans cinq ans, explique-t-il. La ministre du Travail et de la Formation professionnelle veut modifier l’image négative de l’apprentissage, souvent méprisé par le grand public au profit de l’enseignement général. Soulignant la pénurie de main-d’œuvre qualifiée pour répondre aux offres d’emploi dans l’artisanat, et le fait que 7 apprentis sur 10 trouvent un emploi à la sortie de leur formation, elle a lancé aux élèves : « Soyez fiers d’être apprentis. Vous êtes appelés à devenir les ambassadeurs des savoir-faire français. La réussite de notre économie repose sur vos épaules, et je sais que vous êtes capables de relever ce défi ». Elle a notamment félicité Yvon Pellet, président de FDI Habitat, pour la qualité des logements attenants à la Maison des Compagnons, destinés aux jeunes en formation.

apprentis-baillargues-el-khomri
La ministre a pris le temps de dialoguer individuellement avec plusieurs apprentis de la Maison des Compagnons de Baillargues, avant la traditionnelle photo de groupe.

Caractéristiques du projet

Les architectes Christophe Moralès et Pierre Siméon sont les concepteurs de la Maison des Compagnons du Devoir et du Tour de France de Baillargues. D’une surface de 5 000 m2, positionnée sur un terrain de 1,2 hectare, celle-ci se décompose en trois bâtiments. Tout d’abord une grande halle de formation comprenant au rez-de-chaussée un grand atelier dédié à la formation pratique, et à l’étage, une mezzanine consacrée à la formation théorique, avec des salles de cours, une bibliothèque et salle d’informatique, et une cafétéria. Des locaux communs attenants, dédiés à la convivialité, comportent une grande terrasse et des salles de repos. L’administration et l’accueil se situent au rez-de-chaussée. Autre bâtiment : les cuisines et le restaurant. Les repas y sont confectionnés sur place. Enfin, un bâtiment est spécifiquement dédié à l’hébergement des apprentis. Il comprend 120 lits répartis en 90 chambres, simples et doubles. Deux studios pour les encadrants complètent l’ensemble. C’est FDI Habitat, filiale du groupe montpelliérain FDI spécialisée dans le logement social, qui a assuré la maîtrise d’ouvrage du pôle restauration et hébergement, pour un investissement total de 10 millions d’euros. L’entrée actuelle par les ateliers est provisoire. D’ici un an, elle s’effectuera du côté de l’accueil, via la ZAC attenante, en cours de réalisation. Dans la Maison des Compagnons, les élèves ont accès à une salle où ils peuvent faire du renforcement musculaire, pour éviter les blessures liées à leur métier, principalement manuel. Ils bénéficient également de la proximité du Centre sportif communal Roger-Bambuck.

Précisions

La Maison des Compagnons du Devoir de Baillargues forme actuellement 260 apprenants (en formation initiale et formation continue) aux métiers de plombier, serrurier-mésallier, maçon, tailleur de pierre, menuisier et charpentier. Elle compte 24 formateurs : 9 maîtres de stage (formateurs métiers) et 15 formateurs d’enseignements généraux.

Virginie MOREAU
vm.culture@gmail.com

atelier-baillargues-maison-des-compagnons
Une partie de l’atelier
salle-de-repos-baillargues-maisons-des-compagnons
Une des salles de repos de la Maison des Compagnons du Devoir et du Tour de France de Baillargues
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.