INCENDIE DE GABIAN : "ON N'AVAIT RIEN À ATTENDRE DE CETTE ENQUÊTE", ESTIME ME LUC ABRATKIEWICZ

INCENDIE DE GABIAN : "ON N'AVAIT RIEN À ATTENDRE DE CETTE ENQUÊTE INTERNE", ESTIME…

INCENDIE DE GABIAN : “ON N'AVAIT RIEN À ATTENDRE DE CETTE ENQUÊTE INTERNE”, ESTIME ME LUC ABRATKIEWICZ

Résumé :

Les conclusions du comité d'hygiène et de sécurité (CHST) du Service d'incendies et de secours (SDIS) de l'Hérault dans l'enquête sur les suites dramatiques de l'incendie de Gabian, ont été rendues publiques cette semaine, via un communiqué de presse de la préfecture de l'Hérault.

Le 10 août 2016, le feu qui courait sur plusieurs centaines d'hectares avait pris au piège un camion avec quatre pompiers. L'un d'entre eux, Jérémy Beier, est mort des suites de ses blessures, les trois autres ont été grièvement blessés.

Les conclusions du CHST préconisent un meilleur suivi du matériel d'intervention des sapeurs-pompiers, ainsi que sa modernisation. Le CHSCT souligne aussi la violence de l'incendie, “hors normes et brutal”.

Pour Me Luc Abratkiewicz, l'avocat de deux des victimes, “on se cache encore une fois derrière le feu, un feu exceptionnel”. Il attend maintenant les conclusions de l'enquête judiciaire. En parallèle, une troisième enquête de la sécurité civile du ministère de l'intérieur est en cours.

Visualiser la vidéo :

http://www.myvideoplace.tv/video/45738?hash=93RU0DyxxHOngd3ljq-6i-pWSm38Shw307-i7sUKmg8

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.