Insolite : le club med 2 en parade au large du littoral héraultais

Ce voilier de croisière offre toujours un spectacle majestueux à chacun de ses passages.

Ce dimanche, après une escale à Sète, les 380 passagers et de 200 membres d’équipage du « club med 2 » ont rejoint Barcelone en longeant le littoral héraultais pour le plus grand bonheur des spectateurs. Une scène qui n’aura pas échappé à Renaud Dupuy de la Grandrive photographie.

Un véritable palace flottant

187 m2 de long, 8 ponts pour un total de 2 000 m2 de teck, 2 piscines et 2 restaurants, le « club med 2 » est décrit comme un palace flottant doté d’environ 200 cabines et suites. Avec ses 5 mats d’une cinquantaine de mètres de haut, il peut déployer jusqu’à 2 500 m2 de voile. Sa propulsion est mixte entre moteurs électriques et voiles. L’électricité est apportée par des groupes électrogènes. Un accès à la mer, une sorte de hall nautique aménagé sur le pont inférieur permet à ses passagers de pratiquer des activités sportives telles que planche à voile, plongée, ski nautique et kayak.

club med 2

En Méditerranée mais aussi dans les Caraïbes

Le bateau, est proposé au catalogue du Club Méditerranée comme « village flottant ». Construit en 1992 par les chantiers du Havre et entièrement rénové en 2009, il est classé comme un village de vacances avec 5 tridents, soit le maximum de confort du Club Med.

Le Club Med 2 sillonne la Méditerranée et l’Adriatique l’été et l’autonome et la mer des Caraïbes l’hiver.

Une belle unité qui passe donc régulièrement au large de nos côtes.

itinéraire club med 2 méditerranée
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.