La Caisse des Dépôts Occitanie s’engage pour l’investissement

Réorganisée pour couvrir l’Occitanie, la direction régionale de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) multiplie les efforts pour renforcer son soutien au logement et au développement des investissements dans les territoires. La stratégie retenue est d’agir le plus en amont possible des projets et de soutenir les structures qui les portent, en particulier par des interventions en fonds propres.

Au sommaire de l’article :

• Toujours une majorité de prêts pour les logements

• Très forte hausse des investissements en fonds propres

• D’importants projets à Montpellier et à Béziers

• Mobilisation pour le Plan Littoral 21

• De nouveaux services mis en place

 

La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), qui a fêté son bicentenaire en 2016, a pour vocation d’accompagner le développement des territoires et les besoins des populations, en particulier pour l’épargne. Sa force de frappe tient aux fonds propres qu’elle a accumulés au cours du temps et qui s’établissaient à 34,2 milliards d’euros à fin 2016 (contre 31,6 milliards d’euros à fin 2015). En Occitanie, l’année écoulée a été marquée par la réorganisation de la CDC avec la création d’une grande direction régionale basée à Toulouse et de deux directions déléguées, l’une à Toulouse et l’autre à Montpellier. Dans l’ensemble, en Occitanie, les prêts signés en 2016 se sont établis à 1 359 millions d’euros contre 1 599 millions en 2015 et 1 812 millions en 2014. La baisse par rapport à 2014 s’explique par le fait que de grandes infrastructures ont mobilisé cette année-là des fonds importants. Pour sa part, l’encours des prêts sur fonds d’épargne a atteint 12,9 milliards d’euros à fin 2016, dont notamment 9,6 milliards pour les Organismes de logements sociaux (OLS).

Toujours une majorité de prêts pour les logements

Les livrets d’épargne réglementés restent la source majeure de l’épargne collectée par la Caisse. Selon Thierry Ravot, directeur régional de la CDC en Occitanie, « le livret A a été en quelque sorte le précurseur du crowdfunding (financement participatif) puisque l’épargne récoltée localement est ensuite investie dans des projets locaux ». En 2016, les prêts pour les logements collectifs sociaux ont représenté 1 044 millions d’euros et ceux pour les habitats spécifiques 103 millions d’euros, la réhabilitation ayant porté sur 37 100 logements et la construction neuve sur 10 410 logements. Pour les trois années à venir, 102 millions d’euros de prêts haut de bilan bonifiés par la Caisse des Dépôts (taux d’intérêt nul) seront mis en place en Occitanie où, déjà, 28 bailleurs ont dressé une demande de souscription. Les investissements qui en résulteront sont évalués à environ 300 millions d’euros. De leur côté, les prêts au secteur public local ont représenté 189 millions d’euros dont 101 millions en prêts croissance verte. La stratégie régionale, nettement orientée sur le respect du développement durable, fait figure d’exemple au niveau européen.

Très forte hausse des investissements en fonds propres

« Les investissements en fonds propres ont atteint un niveau quatre à cinq fois supérieur à celui des années précédentes. Nous sommes résolument tournés vers le développement des territoires », souligne Thierry Ravot. La politique de la Caisse pour le développement des territoires n’est plus axée désormais sur l’accompagnement des projets par des prêts mais sur l’intervention en fonds propres, ce qui permet de maximiser l’effet de levier, les établissements bancaires et financiers accordant alors les prêts nécessaires. Ainsi, en 2016, 23 millions d’euros ont été investis en fonds propres en Occitanie par la CDC, avec à la clef un investissement de 307 millions d’euros sur les territoires, soit un effet de levier de un à treize. « Nous prenons le risque, et sommes alors suivis par d’autres acteurs qui prêtent », résume Thierry Ravot. A ces interventions s’ajoutent les fonds contractualisés au titre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), soit plus de 45 millions d’euros en 2016. Thierry Ravot souligne : « La nouvelle politique mise en place a exigé une mobilisation de nos équipes en vue de se positionner plus en amont des projets, et nous avons pour cela développé les services d’ingénierie qui, dès l’idée de départ, aident à qualifier le projet et donnent confiance à la structure (collectivité locale ou autre) qui le porte. Plus de 600 000 euros ont été engagés dans ces services ». Trois types d’offres d’ingénierie ont été construits en 2016 : la démarche de redynamisation des centres-villes, la désignation de deux territoires démonstrateurs (Perpignan, Cahors) et la signature de cinq conventions territoriales avec la Région Occitanie, le département de l’Ariège, le Pays Porte de Gascogne, Toulouse Métropole et Montpellier Méditerranée Métropole, pour inscrire dans la durée les projets sur lesquels la CDC et les collectivités s’engagent.

D’importants projets à Montpellier et à Béziers

La direction régionale Occitanie de la Caisse des Dépôts a inauguré sa nouvelle gamme de prêts à moyen terme à destination des entreprises publiques locales en accordant un prêt de 5,5 millions d’euros à la Société d’aménagement de Montpellier Méditerranée Métropole (SA3M), destiné au portage foncier de deux terrains, dans le cadre de l’opération de renouvellement urbain ZAC de la Restanque (129 hectares). L’objectif est de transformer la zone industrielle de Prés d’Arènes en un quartier en continuité de la ville. L’ensemble associera de l’habitat diversifié, des bureaux, des commerces, des activités et des équipements publics. Une autre opération d’envergure concerne la construction d’un complexe immobilier de plus de 7 000 m2 face à la gare, sur la ZAC Nouveau Saint-Roch, avec un hôtel 3 et 4 étoiles (182 chambres), une brasserie et 12 logements. Le coût du projet est évalué à 22 millions d’euros. Sa livraison est prévue pour fin 2018. La Caisse des Dépôts a investi en fonds propres 3,3 millions d’euros pour prendre 49 % du capital de la structure qui porte le projet (partenaire : l’hôtelier Valotel).

A Béziers, dans un quartier prioritaire de la politique de la ville, la Caisse soutient, avec un investissement en fonds propres de 3 millions d’euros, le projet de résidence services seniors (111 logements) copiloté par Nexity et Aegide (exploitation confiée à Domitys). Le projet est évalué à 15,7 millions d’euros, et sa livraison devrait intervenir en 2018.

Mobilisation pour le Plan Littoral 21

Par ailleurs, une convention de partenariat – signée en juin 2016 avec l’association Coeur de Languedoc fédérant 5 intercommunalités de l’Hérault et de l’Aude – prévoit de cofinancer l’étude stratégique de développement économique sur le territoire mutualisé et d’apporter près de 8 millions d’euros pour les projets portés dans ce cadre. L’objectif de l’association est de développer un projet de territoire à une échelle significative et d’optimiser la mobilisation des fonds européens. La Caisse des Dépôts s’engage aussi fortement dans le soutien aux énergies renouvelables. Elle participe à hauteur de 20 % (soit 4,5 millions d’euros) au capital du consortium (Engie, ED Portugal Renewables et CDC) porteur du projet de ferme pilote avec quatre éoliennes (24 MW au total) au large du Barcarès (Pyrénées-Orientales). Ce projet de 200 millions d’euros devrait être livré en 2020. L’une des opérations majeures et de longue haleine dans laquelle s’implique la Caisse est le Plan Littoral 21 copiloté par l’Etat, la Région Occitanie et la CDC, qui vise – cinquante ans après la mission Racine – à mettre en oeuvre
une gouvernance partagée autour d’une stratégie de développement du littoral de l’Occitanie à l’horizon 2050. L’accord-cadre signé le 10 mars dernier prévoit la participation de la CDC aux instances de pilotage opérationnelles et sa contribution aux démarches de constitution de la future structure devant porter l’opération. Dans ce cadre, toutes les compétences du groupe seront mobilisées.

De nouveaux services mis en place

Depuis janvier 2017, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) offre le service Ciclade, consultable via un site internet ou une plateforme téléphonique, qui permet – conformément à la loi Eckert du 13 juin 2014 – de rechercher gratuitement les sommes issues d’assurances vie et de comptes inactifs transférées à la Caisse des Dépôts (dont le montant total est estimé à 2 milliards d’euros environ). En outre, une plateforme numérique des territoires, récapitulant l’ensemble des services de la Caisse et de ses filiales, a été lancée en février dernier, et un portail destiné à la gestion du Compte personnel d’activité (CPA) doit être prochainement créé.

Yves TOPOL

Thierry Ravot directeur cdc occitanie
De gauche à droite : Thierry Ravot, directeur régional ; Olivier Camau, directeur régional adjoint et directeur délégué Montpellier ; Anne-Laure David, directrice déléguée Toulouse ; et Brice Paquet, secrétaire général. © Yves Topol.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles connexes

• CDC – FDI Habitat Un prêt haut de bilan bonifié de 8,55 M€

• La Caisse des Dépôts lance la plateforme numérique des territoires

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.