Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

La Capucière non conforme au SCOT ?

La Capucière non conforme au SCOT ? La zone d’activités de la Capucière est une initiative de la CAHM (Communauté de Communes Hérault Méditerranée). La gestation a duré de longues années ; probablement en partie liée aux différents entre le Président et son vice-président éphémère aux finances, le maire de Bessan. C’était pourtant la seule vraie grande […]

La Capucière non conforme au SCOT ?

La zone d’activités de la Capucière est une initiative de la CAHM (Communauté de Communes Hérault Méditerranée). La gestation a duré de longues années ; probablement en partie liée aux différents entre le Président et son vice-président éphémère aux finances, le maire de Bessan. C’était pourtant la seule vraie grande zone, très bien placée, au carrefour de l’A9 et de l’A75 par le RD13. Ce positionnement doit tenter des entreprises soucieuses de liaisons rapides avec le Nord, l’Est et l’Ouest. Si elle n’a pas la qualité d’un PRAE (Projet Régional d’Activité Economique) initié par la Région Languedoc-Roussillon, elle peut quand même compter sur cette collectivité pour l’aider à décentraliser de Montpellier des entreprises nouvelles en mal de surfaces accessibles et bien équipées.

Lors de l’enquête publique sur l’établissement du SCOT du Grand Béziers, le Syndicat Mixte  en charge du dossier interpelé sur « le risque d’engendrer, à terme, des friches commerciales sur les zones existantes » fait part de sa « préoccupation sur le risque de surabondance d’offre de très grandes surfaces ».

C’est la raison pour laquelle, avant d’élaborer un Document d’Aménagement Commercial, « le SCOT privilégie l’implantation des commerces dans les centres et limite strictement les extensions ou création de grands espaces commerciaux aux seuls projets déjà avancés ».

On sait que ce dernier document ne sera réalisé que lors de la prochaine révision du SCOT. La précipitation du Président de la CAHM, Maire d’Agde, à lancer l’opération de la Capucière au Nord de Bessan n’est-elle pas justifiée  pour échapper au vœu émis par le Syndicat Mixte du SCOT ?

A propos de la CDAC (Commission  Activités Commerciales) on peut aussi s’étonner de son accord pour une telle surface (29 000 m2) aux activités commerciales sur la Capucière, en contradiction totale avec celle entrevue dans le SCOT (10 000 m2) et au caractère secondaire accordé à cette activité. Il s’agit bien dans l’esprit et la lettre du Syndicat Mixte de favoriser l’implantation d’activités artisanales, industrielles ou tertiaires.

Le canton d‘Agde est largement fourni en grandes surfaces. Sur Agde les mutations des populations  du Centre-Ville et à bon pouvoir d’achat vers les quartiers ont déjà contribué à la fermeture de nombreux commerces dans ce Centre. La Capucière destinée à une autre très grande surface condamnerait irrémédiablement ceux qui ont survécu à cet exode et vouerait à l’échec les tentatives de restructuration de l’habitat dans la cité.

Les emplois attendus, dont le nombre change au fil des interventions, ne compenseront jamais ceux détruits dans Agde et les villages voisins et notre Centre-Ville ira s’enfoncer rapidement dans l’abandon total de la vie active.

La zone de la Capucière doit avoir une orientation prioritaire vers l’artisanat, l’industriel et le tertiaire moderne. Elle doit servir à l’implantation de pépinières d’entreprises de production de biens. Qu’il y soit associé de la restauration et de l’hébergement hôtelier, pourquoi pas ! Mais dans des proportions raisonnables. Il faut protéger les activités et les emplois existants. Avec les chiffres du chômage sur Agde on est, par ailleurs, étonné des créations d’emplois annoncées à hauteur de 4500 sur les douze dernières années !

Le sujet est d’extrême importance. Les acteurs économiques locaux, artisans et commerçants doivent se mobiliser à travers leurs associations pour un recours bien étayé contre la décision de la CDAC. Le temps est compté puisque cet appel doit se faire avant la fin de l’année. Après, il sera trop tard !

Louis-Paul DELPECH

Vice-président de CiViC

Pour Réussir Agde Ensemble

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.