La cuvée spéciale du ROA = Epoustouflant : R.O.AGDE 62 E.S.GIMONT 3

    Agde fêtait avant-hier le vin nouveau et le Rugby Olympique Agathois a…

 

 

Agde fêtait avant-hier le vin nouveau et le Rugby Olympique Agathois a voulu prendre part aux nombreuses festivités locales avec une production haut de gamme de ses deux équipes seniors : une sorte de cuvée spéciale exclusivement réservée aux amoureux du très beau jeu, à déguster sans modération…

Familièrement parlant, les Gersois de Gimont ont copieusement trinqué en s’inclinant sur le score de 62 à 3 dans le match qui opposait les deux équipes fanions des deux clubs après avoir dégusté (34 à 8) au cours de la rencontre d’ouverture.

Au total, quatorze essais ont été inscrits par les Agathois contre un seul concédé aux Gimontois : de quoi réjouir les 500 spectateurs présents, convaincre les septiques, ravir les amateurs de beau spectacle et satisfaire les connaisseurs.

Cette sixième journée de la compétition a révélé le potentiel offensif des hommes du président Jean-Luc Fabre qui avaient déjà annoncé la couleur en marquant cinq essais au cours des précédentes réceptions de Saverdun et Mazamet sur le stade Michel Millet.

L’équipe de Fédérale 2 frappe encore plus fort cette fois en franchissant à neuf reprises la ligne d’essai de Gimont pour n’encaisser qu’une seule pénalité de la part de son valeureux adversaire. Elle conserve ainsi son invincibilité en championnat (4 victoires et 2 matchs nuls), empoche au passage un 3ème point de bonus offensif et conforte sa place de leader de la poule cinq en creusant un peu plus l’écart sur ses principaux rivaux ; Céret suit, mais à deux points, et St Sulpice, défait à Vendres, est désormais distancé de six points au classement, à égalité avec Lombez/Samatan qui revient bien et se repositionne dans la longue course vers la qualification.

Sur leur terrain, les trois-quarts du ROA s’en sont donnés à cœur joie et plus particulièrement Dirk Haghedooren, auteur de trois essais et meilleur réalisateur du match avec son alter-ego du centre de l’attaque, Romain Guiraud, qui a réussi pour sa part six transformations et une pénalité, soit quinze points chacun.

A noter également la performance du 3e ligne César Astruc et du 2e ligne Rémi Ferrandez, grands pourvoyeurs de ballons en touche mais également très présents dans le jeu d’avants.

L’équipe toute entière a joué en avançant sur un rythme soutenu et en produisant un rugby vif et fluide : les avants, très collectifs, ont allié vitesse et puissance dans tous leurs déplacements et les attaquants ont constamment varié le jeu par l’alternance d’attaques en première main, de renversements et de relances.

Du beau spectacle auquel ont contribué également les joueurs de Gimont, qui n’ont jamais baissé les bras, essayant mais en vain de sauver l’honneur en marquant un essai. Leurs bonnes intentions, leur vaillance et leur volonté méritent d’être soulignées.

A déplorer, la blessure au genou du talonneur David Lopez, qui risque de l’immobiliser un certain temps et celles, mais à un degré moindre, de l’ailier Romain Tognaccini et du 2e ligne Rémi Ferrandez.

Match après match, la liste des joueurs blessés s’allonge, ce qui risque à terme de poser problème aux entraîneurs Didier Saignes et Jean-Michel Millet qui gardent la tête froide indépendamment de l’euphorie générale qui entoure le club et ses nombreux supporters.

La cuvée 2010/2011 du ROA promet d’être bonne mais il ne faut boire le vin que quand il est tiré et il faudra se montrer un peu plus patient pour évaluer dans la durée et en toute objectivité les véritables possibilités des rugbymen agathois.

En attendant, ils réussissent, et ça c’est fait, une bien belle entame du championnat avec le plus grand nombre de points bonus (3), la meilleure défense et la meilleure attaque de tous les clubs de la poule cinq ; vingt et un essais marqués


 

Epoustouflant!

Fédérale 2 : R.O.AGDE 62 E.S.GIMONT 3

Fédérale 2B : R.O.AGDE 34 E.S.GIMONT 8


 

En accueillant les Gersois de Gimont, les rugbymen agathois ne pensaient pas inscrire près de 100 points en 2 matchs, marquer quatorze essais et n’en concéder qu’un.

Et pourtant, les 500 spectateurs du stade Millet n’ont pas rêvé, les jaune et bleu étaient en verve et s’en sont donné à cœur joie tout en assurant le spectacle.

Et quel spectacle, du jamais vu en Agde à ce niveau de compétition !

La « B » donne le ton de l’après midi en pointant le 1er essai dès la 2e minute du match, marqué par le très physique ¾ centre Yannick Ortéga, dans son style habituel fait de rapidité, de fougue et de puissance mêlées. L’arrière Mickaël Gaillard assure la transformation (7-0).

Dix minutes plus tard, le 3e ligne Julien Claret l’imite mais cette fois, la transformation ne passe pas (12-0) et le jeu s’équilibre jusqu’à la mi-temps qui est sifflée sur ce score.

En deuxième période, les hommes de Stephan Girard et Bruno Antoine creusent l’écart en réussissant, par Mickaël Gaillard, une pénalité qui les récompense de leur nette domination territoriale, restée stérile malgré les relances toujours aussi toniques de Yannick Ortéga (15-0, 47e).

Les visiteurs ont une réaction d’orgueil et parviennent à marquer à leur tour un essai inscrit par le pilier Santa Rossa. Essai non transformé (15-5,55e) suivi peu après d’une pénalité qui sanctionne un geste de brutalité (15-8, 60e).

Les agathois jouent alors durant quelques minutes en infériorité numérique (13 contre 15) en raison d’un carton blanc sanctionnant une faute technique de l’ailier Chiraz Tajouri (66e). Carton qui fait suite aux cartons jaunes du 3e ligne Simon Sanchez (60e) et du pilier John Ragno (9e) sanctionnant des gestes de nervosité.

Sentant le danger d’un retour des Gersois, les avants du ROA prennent à leur compte la gestion du match et vont assurer un final en apothéose de la rencontre d’ouverture en permettant d’abord au 2e ligne Marlon Albacete de planter le 3e essai que Mickaël Bruno transforme (22-8, 74e).

Ensuite, Yannick Ortéga réussit le doublé (27-8, 76e).

Dans le temps additionnel, le pack d’avants du ROA enclenche un nouveau groupé pénétrant et propulse le talonneur Frédéric Guillen derrière la ligne pour un cinquième essai que Mickaël Bruno transforme (34-8, score final).

Les agathois remportent logiquement un cinquième succès, malgré un arbitrage qui ne leur a pas été favorable et qui les a contraint à jouer durant trente minutes en infériorité numérique.

Ce bon résultat améliore le goal-average et conforte leur 2e place au classement.

Composition du groupe :

CHOUCHANE, PEYRAS B., RAGNO, FRAY, DURANTET, CLARET, MAITROT, BARBIER, ROSSI (Cap.), BRUNO, VANTHUYNE, ROUIS, ORTEGA, FRICOU, GAILLARD, GENIEYS, GUILLEN, SANCHEZ, ALBACETE, GIRAULT, TAJOURI, RICCO .

 

Entre les deux rencontres de l’après midi, deux manifestations sont venues s’intercaler : d’abord le déroulé du protocole lié à la 9e édition des journées de l’arbitrageparrainées par la Poste concernant plus de 2000 matchs amateurs et professionnels pour mettre à l’honneur les arbitres et soutenir l’arbitrage (échange de fanions, banderoles, lecture d’un texte).

Ensuite, le coup d’envoi symbolique du match phare, donné par Mme Taïbi, responsable régionale de la société CarPostal, fidèle partenaire du ROA . Une société de transport qui assure la desserte des 19 communes de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée ainsi que celle des plages au moyen des navettes du nouveau réseau Cap’bus.

Le match de Fédérale 2 débute en trombe pour les agathois qui réussissent une pénalité bottée par Romain Guiraud dès la 1e minute (3-0).

Le 3e ligne César Astruc s’extirpe d’un regroupement pour un départ plein champ, il est bien relayé par le centre Dirk Haghedooren qui perce plein gaz sur près de soixante mètres, tout en vitesse et en puissance, avec au passage deux superbes feintes de passe, avant d’aller déposer le cuir dans l’en but gersois.

Un essai de toute beauté que Romain Guiraud transforme (10-0, 5e) ; le premier d’une série de 9 dont 3 de Dirk Haghedooren, en excellente forme.

Les agathois sont performants en touche par Rémi Ferrandez et César Astruc et prennent le dessus dans le combat d’avants. Le 3e ligne Sébastien Alabarbe s’arrache à son tour d’un groupé pénétrant pour franchir la ligne d’essai (17-0, 17e).

Toute l’équipe joue en avançant et cette dynamique est récompensée par deux nouveaux essais marqués par le 3e ligne Nicolas Tarbouriech (22-0, 27e) et l’ailier Benoît Guiraud avec entre temps une pénalité réussie par les gersois (29-3, 36e). Avec quatre essais marqués avant la mi-temps, le bonus offensif est déjà acquis pour les joueurs du ROA mais ils ne vont pas s’arrêter en si bon chemin…

En deuxième période, cinq nouveaux essais vont venir garnir l’escarcelle des agathois : successivement, l’ouvreur Damien Bes (36-3, 45e), le 2e ligne Manu Giméno (43-3, 49e), le centre Dirk Haghedooren (2 fois aux 52e et 72e) et l’ailier Damien Blaquière (65e) traduisent à la marque l’emprise du ROA sur son adversaire gersois qui ne démérite pas et s’oppose comme il peut aux déferlantes jaunes et bleues.

Au final, un score impressionnant de 62 à 3 (neuf essais à zéro) et un spectacle permanent et de grande qualité pour le plus grand plaisir des supporters du ROA Cette victoire historique est celle d’un groupe soudé qui enchaîne bien les diverses combinaisons de jeu grâce à sa condition physique, ses qualités physiques et techniques, individuelles et collectives et un mental extraordinaire.

L’équipe fanion consolide sa position de leader devant Céret (à 2 pts), Lombez / Samatan et St Sulpice (à 6 pts) avant un week-end de repos pour la Toussaint et avant un déplacement le 7 novembre à Sigean / Port La Nouvelle, lanterne rouge de la poule.

Composition du groupe :

Jacomet, Lopez, Kelly, Lautrec, Ferrandez, Tarbouriech, Astruc, Alabarbe, Cuq, Bes (Cap.), Guiraud B., Haghedooren, Guiraud R., Saez J., Ramon, Peyras F., Ramondenc, Giméno M., Wolff, Rossi, Blaquière D., Tognaccini.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.