Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

La peine, la colère, et puis… par Louis-Paul DELPECH - MRC 34

La peine, la colère, et puis… Dramatique, horrible, inhumain…que de termes pour qualifier  ce lâche attentat. Les esprits libres de Charlie Hebdo n’ont-ils plus droit à l’expression ? Ah, ils ne sont pas dans la langue de bois, eux ! Leur trait est plus significatif que tous les beaux discours surtout les lénifiants, Et des lénifiants, il […]

La peine, la colère, et puis…

Dramatique, horrible, inhumain…que de termes pour qualifier  ce lâche attentat. Les esprits libres de Charlie Hebdo n’ont-ils plus droit à l’expression ? Ah, ils ne sont pas dans la langue de bois, eux ! Leur trait est plus significatif que tous les beaux discours surtout les lénifiants, Et des lénifiants, il n’en manque pas aujourd’hui, ils ont même tendance à proliférer. Amalgames, amalgames, gare aux amalgames sont scandés à longueur de communiqués à tous les niveaux ! Comme si ces incantations pouvaient calmer les esprits, comme si ces recommandations pouvaient obturer les regards et convaincre les consciences de nos concitoyens !

C’est aux victimes potentielles de ces amalgames de faire en sorte qu’ils ne soient plus stigmatisés.  Même si le temps présent exprime un retour sur le devant de la scène de la religion chrétienne (peut-être d’ailleurs pour contrer l’extension de la religion musulmane !), il faut remonter loin dans l’Histoire pour connaître ce même genre d’exécution sommaire contre les récalcitrants. Et Dieu sait s’ils ont été nombreux ! D’ailleurs justifiés par l‘Eglise et les chevaliers des croisades dont un des commandements « tu ne tueras point » ne s’adressait qu’à l’encontre des  fidèles, c’est-à-dire des chrétiens. A lire sur une inscription gravée sur un mur à la Couvertoirade mais curieusement dissimulée à la vue du passant depuis quelque temps.

Tous les spécialistes en religions admettent que l’Islam peut être porteur de paix  mais tous constatent que la tolérance envers les autres courants de pensée n’est pas convaincante.

Pourquoi naître arabe oblige-t-il à être musulman ? Pourquoi ces enfants, ces hommes et ces femmes n’ont-ils pas le droit au libre choix de leur pensée philosophique, y compris l’athéisme. Pourquoi faut-il que les femmes montrent ostensiblement leur appartenance religieuse en portant un foulard sur la tête. Ont-elles d’ailleurs le choix ?

Voilà des domaines qui permettraient d’éloigner le risque d‘amalgame. Il y en a d’autres de plus grandes dimensions qu’il n’est pas temps d’évoquer ici. Si j’en crois les communiqués de presse émanant d’Algérie et du Liban, ce n’est pas demain la veille que ces amendements verront le jour. Hélas ! Les déclarations alambiquées d’un président de mosquée lunellois ne faciliteront pas la sérénité. Ici, à Agde, le président correspondant déclare que ces « gens » assassinés n’avaient « rien à voir avec la politique » et qu’à ce titre le crime est « ignoble » ; autrement dit s’ils étaient des hommes politiques ils auraient mérité ce châtiment ? Des précisions s’imposent, non ?

La sauvegarde de la vie paisible en nos sociétés est le respect strict de la laïcité dans tout l’espace public. C’est la seule condition pour ne pas communautariser la population française. C’est notre choix souverain acquis au prix de combats souvent sanguinaires par nos anciens. Ceux qui ont fait choix de vivre sur le territoire de la République Française  ont le devoir de respecter ces valeurs non négociables. Sinon la fracture va s’accentuer et les amalgames redoutés vont s’exprimer.

Que les médias, que l’Education Nationale prennent en main cet enseignement des règles françaises de l’expression libre et démocratique, et dire que la liberté de chacun ne peut pas empiéter sur la liberté de l’autre. Je suis CHARLIE et pour longtemps…j’espère !

Louis-Paul DELPECH- MRC 34

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.