La Poste, des suites à la votation.

Pas peu fier, le comité national contre la privatisation de la Poste, regroupant 62…

Pas peu fier, le comité national contre la privatisation de la Poste, regroupant 62 syndicats, associations et partis politiques de gauche, a annoncé les résultats définitifs :
quelque 2,3 millions de personnes ont participé à la votation citoyenne.

Donnant une écrasante majorité de « non » au projet de privatisation de l’entreprise publique.

Sur le canton : il y a eu, 621 votants à Bessan, 839 à Agde, 617 à Vias, 231 à Marseillan.

Le comité national, n’ayant pas reçu de réponse du président de la République à qui il a envoyé les résultats du vote, « ce qui constitue une marque de mépris vis-à-vis d’un exercice de citoyenneté qui a su trouver sa légitimité et sa crédibilité », le comité a décidé de lancer une campagne sous forme de carte-pétition à adresser au président.

La carte, qui sera disponible sur internet, exigera le respect de la votation, le retrait du projet de loi qui sera examiné à partir du 2 novembre au Sénat, l’ouverture d’un débat public, et enfin la tenue d’un référendum officiel sur l’avenir du secteur public postal.

En parallèle, le comité appelle à une semaine de mobilisation du 31 octobre au 7 novembre, à l’occasion de l’examen du projet de loi par le Sénat.
Le 31 devrait voir des rassemblements devant les bureaux de poste partout en France, tandis qu’un rassemblement devant le Sénat sera organisé le 2 novembre.
Par la suite, « si la loi est approuvée et que le gouvernement persiste », le collectif annonce des manifestations décentralisées en novembre, voire une manifestation nationale en décembre.
De leur coté, les syndicats de postiers vont décider des suites à donner à la grève du 22 septembre.

Pour le collectif, la section d’Agde du PCF
André GIRON

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.